Voici les coûts à connaître sur les camions de restauration (et comment économiser)

food truck costs

Le présent article ayant un but éducatif, il n’a pas valeur d’avis juridique, en matière d’emploi ou fiscal. Pour obtenir des conseils précis concernant votre entreprise, veuillez communiquer avec un professionnel.

La popularité des camions de restauration a explosé au cours de la dernière décennie. Ce qui n’était au départ qu’une mode est devenu un phénomène courant, les Canadiens ayant adopté la restauration mobile. Par conséquent, les aspirants chefs et les entrepreneurs de l’industrie de la restauration se sont tournés vers les camions de restauration comme alternative moins coûteuse et moins risquée à l’ouverture de restaurants traditionnels. Cependant, les entrepreneurs en herbe doivent connaître les coûts potentiels d’un camion de restauration avant d’en essayer un.

Même si les propriétaires de camions de restauration aspirent à ouvrir un jour des points de vente traditionnels, commencer par une opération mobile est un moyen intelligent d’essayer différents quartiers, de tester et de modifier des plats et de se constituer une clientèle avant de faire le grand saut avec un point de vente physique.

L’aspect le plus attrayant de la création d’un camion de restauration au lieu d’un restaurant (ou comme précurseur) est peut-être l’idée qu’il s’agit d’une relative bonne affaire. Mais les coûts réels d’un camion de restauration, notamment en fonction de l’endroit où vous vivez, peuvent être plus élevés que vous ne le pensez et vous devrez peut-être envisager un prêt.

Coûts de démarrage du camion de restauration

Combien coûte un camion de restauration? La réponse est que cela dépend, mais jetons un coup d’œil à certains facteurs de coût des camions de restauration qui déterminent les frais de démarrage et d’exploitation.

Coût des licences et permis pour un camion de restauration

Pour démarrer un camion de restauration et l’exploiter pendant un an, un entrepreneur peut s’attendre à dépenser entre 40 000 $ et 200 000 $ en frais de démarrage, selon les statistiques de l’industrie canadienne.

Les types de permis et de licences nécessaires pour exploiter un camion de restauration varient selon la province ou le territoire où vous vivez, mais une licence et un permis de service alimentaire sont obligatoires partout au Canada. Vous pourriez également avoir besoin de :

Vos employés devront également suivre une formation en matière de sécurité alimentaire et se conformer à toute réglementation de la COVID-19.

Dans le domaine des camions de restauration, comme dans celui de l’immobilier, l’emplacement est primordial. Donc, si vous essayez de décider où démarrer votre camion de restauration, réfléchissez de manière critique pour savoir si les frais de permis et de licence de votre ville, en plus de tous les autres coûts associés à votre entreprise, sont prohibitifs et si vous devez chercher un prêt commercial.

Système PDV tout–en–un pour les restaurants

Commencer à utiliser Square pour restaurants.

Le coût de la location par rapport à l’achat d’un camion de restauration

La question la plus importante (et la plus coûteuse) à laquelle sont confrontés les nouveaux entrepreneurs de camion de restauration est peut-être de savoir s’ils doivent louer ou acheter leur véhicule. Cette décision aura une incidence considérable sur le coût du camion. Selon Food Truck Canada, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 26 000 $ et 60 000 $ pour un camion neuf, fabriqué sur mesure et il faut des mois pour le construire.

Vous pouvez vous attendre à payer entre 15 000 $ et 129 000 $ pour un camion d’occasion et vous devriez pouvoir commencer à l’utiliser presque immédiatement. Le coût de la location d’un camion de restauration dépend de la durée du bail, mais s’il est supérieur à six mois ou plus, il devrait se situer entre 2 000 $ et 4 000 $ par mois.

Matériel de cuisine nécessaire

Le type de matériel dont vous avez besoin dépend du type de nourriture que vous servez, mais les appareils courants sont les fours, les friteuses, les plaques de cuisson et les réfrigérateurs. Les autres articles de cuisine peuvent comprendre des casseroles et des poêles, des contenants de rangement et des couteaux, des ustensiles de service et des ustensiles. Les appareils peuvent coûter plusieurs milliers de dollars et les articles comme les casseroles, les poêles et autres outils peuvent coûter quelques milliers de dollars.

Lorsque vous lancez votre entreprise et que vous devez faire face à de nombreux autres coûts liés au camion de restauration, il peut être plus judicieux de louer des appareils pendant que vous déterminez ce dont vous avez besoin et que vous constituez le capital à réinvestir dans votre camion de restauration.

Les stocks nécessaires pour démarrer

Le matériel de base dont vous avez besoin pour lancer votre camion de restauration comprend les ingrédients pour les plats de votre menu et les articles de service comme les assiettes, les tasses, les couvercles, les ustensiles et les serviettes. Les coûts de démarrage pour les ingrédients dépendent de votre menu, mais attendez-vous à dépenser quelques milliers de dollars pour vos stocks lorsque vous prenez en compte des articles comme l’huile de cuisson, les épices et autres. Les coûts de démarrage de la vaisselle pour les camions de restauration sont de quelques centaines.

Coûts opérationnels d’un camion de restauration

Les coûts les plus importants associés à l’exploitation d’un camion de restauration n’ont rien à voir avec la nourriture. L’essence, l’assurance (responsabilité civile automobile, responsabilité civile générale, indemnisation des accidents du travail, etc.), les permis, les licences, l’entretien, le matériel et les équipements sont autant d’éléments importants à prendre en compte au moment d’établir un budget et de déterminer votre rentabilité.

Le coût moyen des permis et licences peut atteindre plus de 1 000 $. Les frais d’essence et d’entretien peuvent être de l’ordre de 1 000 $. Il y a aussi le coût de la mise en place d’un système de point de vente pour les restaurants, bien que si vous choisissez bien votre système PDV, vous pouvez économiser de l’agent grâce à son efficacité.

Il y a certains coûts opérationnels que vous ne pouvez pas contrôler, comme les permis et les licences, mais il existe des moyens de réduire vos factures. Par exemple, si vous achetez du matériel d’occasion plutôt que neuf, ou si vous limitez le nombre de plats au menu, vous pouvez économiser sur les ingrédients.

Comment minimiser les coûts du camion de restauration pour votre entreprise

Élaborez votre menu autour d’ingrédients polyvalents et de saison : Au lieu d’avoir un grand nombre de plats variés qui nécessitent tous des ingrédients différents, optez pour un plus petit nombre de plats qui utilisent les mêmes produits, protéines et épices. En agissant de la sorte et en vous en tenant aux produits de saison, vous réduirez les coûts de votre camion de restauration et des pertes. En suivant de près vos stocks, vous aurez également une idée des articles les plus ou les moins populaires.

Ne faites pas d’excès à l’épicerie : Avant d’avoir une idée précise du nombre d’ingrédients que vous devez acheter, privilégiez les achats insuffisants. Il vaut mieux être en rupture de stock un jour donné que d’être pris avec des ingrédients qui se gâtent et se perdent. Mieux encore, le fait d’être en rupture de stock crée un engouement.

Faites appel à vos proches : Lorsque vous démarrez, demandez l’aide de votre famille et de vos amis. Il ne s’agit pas d’une situation permanente, mais cela peut vous aider à vous familiariser avec l’entreprise et à déterminer le nombre de personnes dont vous avez besoin à différents moments. Mais même si vous employez des proches, vous devrez toujours gérer vos employés.

Louez ou achetez du matériel d’occasion : Les coûts de démarrage d’une entreprise de restauration peuvent rapidement devenir incontrôlables, alors évitez d’acheter des outils et des appareils tout neufs et haut de gamme. Contentez-vous du matériel d’occasion ou loué jusqu’à ce que vous sachiez ce dont vous avez vraiment besoin (et vous découvrirez peut-être que vous n’avez jamais besoin du matériel le plus cher).

Lancez votre entreprise sur un marché aux coûts raisonnables : Le coût des licences et des permis varie selon les villes et les territoires. Ainsi, si vous n’êtes pas limité par l’emplacement, envisagez de lancer votre entreprise dans une ville où les frais de réglementation sont moins élevés et où le marché n’est pas déjà saturé. Si vous envisagez d’obtenir un financement externe par l’intermédiaire d’une banque ou d’un investisseur, préparez un plan d’affaires afin de pouvoir expliquer comment cet argent sera utilisé pour développer l’entreprise. Un modèle d’entreprise peut également être un bon moyen d’esquisser comment tout fonctionne ensemble.

Explorez de nouvelles sources de revenus : Au lieu de limiter votre activité aux déjeuners en semaine, tournez-vous vers d’autres opportunités potentiellement lucratives comme les mariages, les fêtes de fin d’années et la clientèle nocturne à la sortie des bars ou des salles de concert.

Achetez en gros avec d’autres camions de restauration : Réduisez les coûts en achetant certains ingrédients ou fournitures en plus grande quantité avec vos collègues restaurateurs mobiles.

Adoptez le marketing : La publicité traditionnelle peut être un frein budgétaire pour les petites entreprises, alors créez une clientèle sur les plateformes de médias sociaux en envoyant des gazouillis, par exemple, des informations telles que votre emplacement et vos heures d’ouverture chaque jour et en publiant des photos des articles de votre menu (notamment les plats du jour) sur Instagram et Facebook. Le marketing par courriel est très efficace pour atteindre les clients.

Prenez soin de votre camion : Cela semble simple, mais prendre le temps de faire des entretiens réguliers réduit la probabilité que vous ayez à faire face à des problèmes plus importants et plus coûteux à l’avenir.

Comparez les prix des fournisseurs : Si vous comparez les prix des billets d’avion ou des services de téléphonie mobile, pourquoi ne feriez-vous pas de même avec les fournisseurs de votre entreprise? Regardez autour de vous et si vous trouvez de meilleures offres, changez de fournisseur ou permettez-leur d’égaler ou de battre ce prix.