Ressources opportunes
NOTIONS DE BASE DES SERVICES AUX COMMERÇANTS :

Les trois étapes pour accepter des paiements par carte.

La façon dont vous accepterez des cartes de crédit et de débit est une décision lourde de conséquences sur votre temps et vos finances. Nous avons regroupé l’information de différentes façons.

Comparaison entre Square et les autres fournisseurs de services aux commerçants

Un survol exhaustif des premières étapes

En quoi consistent les services aux commerçants?

« Services aux commerçants » est un terme général pour désigner le matériel, le logiciel, les services et les relations financières dont les entreprises ont besoin pour accepter et traiter les paiements de leurs clients effectués par carte de débit ou de crédit. De nombreuses entités sont autorisées à être des fournisseurs de services aux commerçants et elles sont parfois connues comme fournisseurs de comptes commerçants, fournisseurs de cartes de crédit, acquéreurs, banques acquéreuses ou fournisseurs de services de paiement. Les entreprises peuvent accepter des transactions par carte de crédit ou de débit en ligne, au moyen d’un lecteur de carte de paiement ou d’une solution PDV.

Qu’est-ce qu’un compte de commerçant?

Un compte de commerçant, également désigné « compte de services au commerçant », établit une relation d’affaires avec un fournisseur de services aux commerçants, comme une banque, afin que l’entreprise puisse accepter des cartes de débit et de crédit, des paiements sans contact et Apple Pay, des transactions électroniques, etc.

OPTION 1

La banque

Il pourrait sembler logique de vous tourner vers votre banque pour obtenir des services aux commerçants et de traitement de cartes de crédit. Après tout, vous avez déjà un lien avec votre banque et elle connaît les besoins de votre entreprise. Mais lorsque vient le temps d’accepter des paiements dans votre entreprise, cette relation pourrait se révéler moins avantageuse que vous le croyez.

Voici comment cela fonctionne. Vous devez présenter une demande de compte de commerçant auprès de votre banque pour accepter des cartes de crédit.

Les demandes pour l’obtention de services de carte de crédit pour commerçants peuvent exiger les antécédents en matière de crédit, les antécédents professionnels, les relevés bancaires et bien plus. En outre, l’approbation de votre compte commerçant peut prendre plusieurs jours, voire plus, selon le type d’entreprise ou votre expérience.

Une fois l’approbation obtenue, votre banque, selon la taille de votre entreprise ou de la banque, pourrait répondre directement à vos besoins en matière de services aux commerçants en offrant le traitement des paiements, des lecteurs de carte et des logiciels comme solution de point de vente. Il est plus probable que votre banque vous aiguille vers un partenaire acquéreur. Donc, vous ne traiterez pas directement avec la banque avec laquelle vous pensiez faire affaire. Au lieu de cela, vous serez en contact avec une entreprise tierce qui a peut-être été vérifiée par votre banque, mais que vous ne connaissez pas.

Que vous finissiez par travailler avec la banque ou, plus probablement, avec un partenaire acquéreur, vous finirez par utiliser une solution groupée. Ce qui signifie que le traitement de vos paiements, votre matériel ainsi que votre logiciel pourraient être vendus comme une solution complète intégrée alors qu’ils proviennent de différentes entreprises. Bien que cela puisse fonctionner, en théorie, sachez que des produits conçus par d’autres entreprises ne fonctionnent pas toujours bien ensemble. Il est fort probale que vous aurez besoin d’un soutien supplémentaire pour assurer le bon fonctionnement de tous les systèmes. Vous aurez à payer pour ce soutien. De plus, assurer le bon fonctionnement de ces systèmes à long terme peut engendrer des coûts élevés de maintenance.

Vous devez également vérifier si les prestataires de traitement de cartes de crédit impartis par votre banque, ou par son partenaire acquéreur, acceptent toutes les principales cartes de crédit. Si ce n’est pas le cas, vous devrez présenter une demande à chacune de ces sociétés.

Enfin, vous devez vous assurer que toutes les pièces justificatives sont conformes aux normes PCI. Si jamais vous omettez de vous conformer à celles-ci, vous pourriez vous exposer à des frais élevés et à de lourdes amendes.

À présent, votre entreprise peut enfin accepter des cartes. Cependant, quels sont les avantages et les inconvénients d’accepter des paiements par l’intermédiaire de votre banque?


OPTION 2

Les OVI

Parfois, vous constaterez qu’une organisation de vente indépendante, ou OVI, vous a dans sa mire. La plupart du temps, ce type d’organisation vous approche directement. À d’autres occasions, vous communiquerez avec l’OVI, après une recherche en ligne ou avoir vu des publicités. Si vous faites affaire avec une petite banque qui n’est pas associée à un partenaire acquéreur, la banque pourrait même vous recommander à une OVI.

Toutefois, vous finissez pas entrer en contact avec un représentant de l’OVI, ce qui semble, à première vue, être la bonne option.

Pour commencer, il vous faut quand même un compte commerçant. Vous aurez probablement à remplir un long formulaire de demande où vous aurez à fournir relevés bancaires et antécédents professionnels. Un représentant de l’Organisation de vente indépendante (OVI) pourra vous aider à le faire.

Les OVI annoncent souvent des tarifs extrêmement bas ou des options peu coûteuses. Vous pensez alors profiter d’une bonne affaire pour des services aux commerçants ou de traitement de cartes de crédit.

Cependant, il y a un piège. Bien que la tarification pour le traitement des cartes de crédit semble peu élevée, vous vous voyez souvent imposer une foule de frais supplémentaires. Si vous faites affaire avec un OVI, vous devez vous assurer de bien comprendre les modalités de votre contrat et les frais que vous êtes susceptible de payer.

Une OVI, comme une banque, regroupe le matériel, le logiciel et les services de traitement de cartes de crédit de plusieurs entreprises. Comme dans le cas des offres sous forme de forfaits, le matériel et le logiciel sont censés fonctionner en harmonie en théorie, mais vous aurez probablement besoin de soutien supplémentaire, à vos frais, pour que cela se concrétise.

Enfin, vous devez vous assurer que votre système de paiements de bout en bout est conforme aux normes PCI. Rappelez-vous que si vous ne vous conformez pas à ces normes, vous pourriez vous exposer à des frais élevés et à de lourdes amendes.


OPTION 3

Square

Vous remplissez une demande en quelques minutes.

Le matériel, le logiciel et les services de traitement de cartes de crédit sont pleinement intégrés et fonctionnent en harmonie. Notre logiciel est conforme aux normes PCI sans frais supplémentaires, alors que notre matériel et nos lecteurs utilisent un chiffrement intégré de bout en bout et ne nécessitent aucune configuration. De plus, nul besoin d’ouvrir un compte de commerçant avec Square.

Vous voilà prêt.

Vous désirez en savoir plus sur l’encaissement des paiements avec Square?

Vous n’êtes pas obligé de nous croire sur parole, renseignez-vous vous-même.

Renseignez-vous sur ce qui suit auprès de votre OVI ou de fournisseurs distincts pour découvrir à quoi vous vous abonnez.
  1. Quels sont les frais mensuels facturés à un commerçant type?
  2. Facturez-vous des frais de logiciel de point de vente, d’autorisation, de passerelle, de rétrofacturation, de retour, de conformité aux normes PCI, de dépôt en lot, de résiliation anticipée, de carte internationale, de carte professionnelle, non admissibles ou de relevés de frais? Et en moyenne, combien ces frais totalisent-ils en un mois?
  3. Combien de temps bloquez-vous les transferts?
  4. Quel est le coût d’achat du matériel de point de vente?
  5. Quel est le temps d’attente moyen de votre service à la clientèle?
  6. Quels sont les frais d’achat de votre matériel et les contrats liés au traitement des cartes?