Qu’est-ce que le retour sur investissement et comment le calculer?

Le calcul du retour sur investissement avant d’investir peut vous aider à mieux prévoir les investissements les plus appropriés pour votre entreprise et à déterminer quelles dépenses il est possible de réduire.

Le présent article ayant un but éducatif, il n’a pas valeur d’avis juridique, financier ou fiscal. Pour obtenir des conseils précis concernant votre entreprise, veuillez communiquer avec un professionnel.

Dans le monde des affaires, la mesure du retour sur investissement peut être un outil très utile, que ce soit en vue de commercialiser de nouveaux produits ou d’acheter de l’équipement. Le calcul du retour sur investissement avant d’investir peut vous aider à mieux prévoir les investissements les plus appropriés pour votre entreprise et à déterminer quelles dépenses il est possible de réduire.

Qu’est-ce que le retour sur investissement?

Le retour sur investissement, appelé aussi rendement du capital investi (RCI), est une mesure axée sur le rendement utilisée pour déterminer si un investissement dans votre entreprise est efficace. Il prend en compte les bénéfices ou les pertes initiales d’un investissement par rapport à son coût initial. La prise en compte du retour sur investissement vous aidera à déterminer le bénéfice ou le profit que vous pouvez obtenir à la suite de l’investissement de votre temps, de votre argent ou de vos ressources.

Acceptez le mode de paiement le plus rapide et le plus sécuritaire.

Square Reader vous permet d’accepter tous les types de paiement, y compris les cartes de débit passées sur le lecteur et les cartes à puce et NIP.

Comment puis-je calculer le retour sur investissement?

Gain ou perte net / coût d’investissement = retour sur investissement

Dans la formule ci-dessus, le gain net ou la perte nette est obtenu en soustrayant la somme initiale de l’investissement des bénéfices. En d’autres termes, cette variable représente les bénéfices réalisés ou les pertes à la suite de votre investissement.

Exemple de calcul du retour sur investissement

Voyons par exemple comment calculer le retour sur investissement pour une nouvelle campagne de marketing. Supposons que votre entreprise envisage de commercialiser une nouvelle bougie pour la Saint-Valentin. Vous faites le suivi des ventes de cette nouvelle bougie grâce à un code promotionnel utilisé pour la campagne. La campagne coûte 600 $ et votre entreprise réalise un bénéfice de 2 000 $ avec cette bougie.

Votre gain net ou votre perte nette est calculé à partir des revenus liés à ce produit, 2 000 $, auxquels on soustrait la somme investie dans la campagne de marketing. Dans cet exemple, le gain net est de 1 400 $. Maintenant, appliquons cela à la formule du retour sur investissement :

(2 000 $ - 600 $) / 600 $ = 2,3

Dans ce cas-ci, votre retour sur investissement est de 233,3 %. Bien que cette mesure ne tienne pas compte du risque associé à un investissement ou du temps consacré à cette campagne de marketing, elle peut vous donner une idée du rendement de vos futures campagnes et de ce que vous avez à y gagner ou à y perdre, ainsi que de l’ampleur du retour possible. Tout est relatif dans l’appréciation d’un retour sur investissement. Peut-être que ce pourcentage vous laisse à penser que cela ne vaut pas la peine d’investir dans une telle campagne de marketing. Ou alors vous estimez que ce pourcentage témoigne d’un bon rendement et vous investirez dans d’autres campagnes de marketing similaires.

Qu’est-ce qu’un bon retour sur investissement?

Une valeur positive du retour sur investissement signifie un gain. En revanche, une valeur négative se traduira par une perte, car les coûts sont alors supérieurs aux revenus. Un « bon retour » sur votre investissement est relatif. Le retour sur investissement est un indicateur vous permettant de mieux anticiper vos prochaines décisions commerciales. Il est possible que pour vous un retour sur investissement de 10 %, 30 % ou 50 % corresponde à ce que vous attendez pour aller de l’avant.

À quelles fins puis-je utiliser le retour sur investissement?

Le calcul du retour sur investissement peut vous permettre d’envisager différents scénarios en vue d’investir dans votre entreprise. En voici quelques exemples :

  • Une campagne de marketing : Calculez la rentabilité des ventes d’un produit ou d’une offre de services que vous avez commercialisés afin de déterminer si les coûts ont été supérieurs aux revenus.

  • Le lancement d’un nouveau produit : Évaluez si les coûts estimés pour la commercialisation d’un nouveau produit permettent de rentabiliser cet investissement.

  • L’embauche de personnel : Il est utile de considérer les profits potentiels supplémentaires que pourrait générer chaque nouvelle embauche et d’estimer les coûts liés à la rémunération que cela occasionne. Cela pourrait vous aider à déterminer la quantité de personnel, ou même le type de personnel (c’est-à-dire, personnel à temps plein, personnel à temps partiel, entrepreneur ou pigiste), dont vous avez besoin pour votre entreprise.

  • L’achat de nouveaux équipements : Si vous investissez dans de l’équipement, comme c’est le cas pour les stocks, calculez combien vous espérez obtenir en retour une fois que vous aurez intégré ces équipements dans votre entreprise.

  • La location d’un nouvel espace : Déterminez si un point de vente supplémentaire ou une plus grande présence sur le marché est judicieux pour votre entreprise à cette étape de son évolution.

Votre entreprise devra assumer des coûts de base tels que le loyer, l’électricité ou un ordinateur si vous gérez une entreprise en ligne. Ces dépenses ne doivent pas être considérées en vue d’un retour sur investissement. Dans certains cas, cependant, vous pouvez calculer le retour sur investissement d’une baisse de loyer, d’un changement de fournisseur de services ou de l’utilisation d’une source d’énergie non traditionnelle (comme l’énergie solaire, par exemple) pour voir quelle incidence cela peut avoir sur votre activité.

Le calcul du retour sur investissement peut faire office en quelque sorte de baromètre financier. Cela vous permettra de savoir si tel investissement pourrait être bénéfique ou non à votre entreprise. Ce calcul ne tient pas compte du risque, des rendements sur une période donnée ou des rendements annualisés d’un investissement. N’hésitez pas à utiliser des outils financiers ou à faire appel à un professionnel pour obtenir un portrait plus complet de votre santé financière afin de mieux gérer votre trésorerie.