Comment démarrer une entreprise : un guide pour les nouveaux chefs d’entreprises

Comment démarrer une entreprise : guide pour les chefs d’entreprises

Apprenez à démarrer votre entreprise avec ce guide. Tout est abordé : de la création du business plan aux licences, en passant par les obligations légales.

INTRO

Créer une entreprise : démarrage

Créer une entreprise est incroyablement exaltant. Il y a beaucoup à faire, beaucoup à apprendre et beaucoup d’opportunités. Les retombées financières peuvent être énormes, mais les récompenses personnelles sont généralement encore plus importantes. L’autonomie et le sentiment de réussite de savoir que chaque étape est le résultat de vos efforts sont bien présents.
Si vous avez une excellente idée de start-up et que vous êtes prêt à passer à l’étape suivante, vous êtes au bon endroit. Ce guide vous fera réfléchir à tous les aspects à prendre en compte lors de la création d’une entreprise, de la mise au point de votre idée à la réalisation de votre première vente.

Trouvez votre niche commerciale

Créer une entreprise, c’est trouver un créneau dans un marché et le remplir. C’est exactement ce que désigne une niche. Vous pouvez découvrir la vôtre en y réfléchissant :

  • Quel problème votre petite entreprise va-t-elle résoudre pour les clients ?
  • Qu’essayez-vous de faire que personne d’autre ne fait ?
  • Que pouvez-vous faire mieux que quiconque ?

Vos compétences peuvent vous aider à définir votre créneau. Votre désir de créer une entreprise peut être alimenté par votre souhait d’utiliser davantage ou mieux ces compétences. De nombreux chefs d’entreprise conseillent de se concentrer sur ce qui vous passionne pour réussir. Vous aurez aussi une longueur d’avance si vous avez déjà beaucoup de connaissances et d’expérience dans le domaine dans lequel vous souhaitez diriger une petite entreprise.

Il est essentiel de penser également au marché lorsque vous choisissez une niche. Vous devez savoir s’il y a des clients qui veulent ce que votre start-up va fournir. Vous devez également savoir qui d’autre s’adresse à ces clients ou pourrait décider de le faire à l’avenir. Qui sont vos concurrents ?

Trouver votre niche est souvent la clé pour commencer à construire votre entreprise. Cela peut aider à créer la « présentation éclair » de votre entreprise : la phrase qui résume ce que sont réellement vos idées commerciales, ce que votre entreprise va faire et comment. Il s’agit d’un élément crucial d’un business plan surtout pour faire appel à des investisseurs.

La recherche vous aidera à choisir un créneau pour votre petite entreprise.

Recherchez votre idée d’entreprise

Même si vous êtes en train de lancer une activité parallèle, faire des recherches est une excellente idée.

Il est important d’effectuer des recherches sur le processus de création d’une entreprise et de garantir que vous remplissez toutes les obligations légales (y compris par la lecture de cet article). Par ailleurs, il est essentiel d’effectuer des enquêtes préliminaires sur vos idées d’entreprise.

La recherche vous aidera à prendre des décisions sur ce qui se vendra et ce qui ne se vendra pas ainsi que sur les opportunités qui se présentent. Elle peut vous aider à vraiment identifier et comprendre votre marché cible et définir une stratégie de prix.

Il est recommandé de faire des recherches :

  • Sur l’existence d’un marché/d’un besoin/de désir pour votre petite entreprise.
  • Sur vos clients et comment les approcher au mieux ?
  • Sur vos concurrents et ce qu’ils font dans les domaines que votre entreprise veut cibler.
  • Sur les tendances du secteur.
  • Sur le nombre de gens prêts à payer pour les biens ou les services que votre entreprise à l’intention de fournir ?
  • Sur les événements à venir et la législation qui pourraient avoir un impact sur votre idée d’entreprise, qu’il s’agisse de défis ou d’opportunités.
  • Sur ce dont vous avez besoin pour faire décoller votre entreprise. Pensez à un site Web, à des locaux commerciaux, à des conseils juridiques ou comptables et aux coûts que cela implique.

Internet est un excellent point de départ pour faire des recherches. Vous y trouverez une multitude d’informations sur le marché, les clients, les concurrents et le secteur. C’est aussi une source d’inspiration pour développer et enrichir vos idées commerciales.

Visitez les sites Web, les pages Facebook et les réseaux sociaux de vos concurrents. Consultez des sites d’évaluation où les clients parlent de biens et de services similaires à ceux que vous proposerez, comme Trustpilot.

Vous pouvez également utiliser des outils pour savoir combien de personnes recherchent des mots clés et des expressions en rapport avec ce que votre entreprise va fournir, ce qui vous aidera à comprendre la taille du marché. Google Ads Manager est une option gratuite.

Si votre entreprise propose des services ou des ventes en face à face, dans un café ou une boutique par exemple, il est bon de visiter les points de vente de vos concurrents. Voyez ce qu’ils font bien et les opportunités qu’ils manquent.

Parler à des personnes qui travaillent déjà dans le secteur est également un excellent outil de recherche. À condition que votre entreprise ne soit pas en concurrence directe avec la leur, les gens sont souvent disposés à vous donner des conseils sur ce qu’il faut faire et ne pas faire lorsque vous démarrez.

FAQ

Cinq questions fréquemment posées sur la création d’une entreprise

Comment créer une entreprise ?

La création d’une entreprise comporte plusieurs étapes cruciales, notamment la rédaction d’un business plan, l’obtention d’un financement, la recherche et la sélection d’un bureau, l’enregistrement de l’entreprise, le respect des obligations fiscales et l’acquisition des licences et permis requis.

Comment rédigez-vous un business plan ?

Un business plan est une sorte de plan détaillé de la manière dont vous allez lancer, gérer et développer votre entreprise. Les éléments clés comprennent un résumé, une description de l’entreprise, une analyse du marché et de la concurrence, votre gamme de services ou de produits, un plan d’exploitation et toute considération financière.

Comment financez-vous votre entreprise ?

Il existe plusieurs moyens de financer votre entreprise : les prêts bancaires traditionnels, le recours à vos amis et à votre famille, ou d’autres sources. Il est bon de s’attaquer au financement dès le début. Mettez les choses en place pour vous assurer que vous êtes financièrement prêt à créer une entreprise et rester au courant de ce qui entre et sort pour rester rentable.

Comment choisir la structure d’une entreprise ?

Lors de la création d’une entreprise, il est conseillé de consulter un comptable ou un avocat pour choisir la structure de l’entreprise. Les différentes structures commerciales comprennent les entreprises individuelles, les partenariats, les sociétés à responsabilité limitée et les organismes à but non lucratif.

Quels sont les documents à remplir pour créer une entreprise ?

Les exigences relatives à la création d’une entreprise dépendent du type d’entreprise que vous souhaitez créer. Pour certaines petites entreprises, il n’y a que très peu de formalités à remplir et vous pouvez commencer à exercer immédiatement. Pour d’autres, vous devrez passer par plusieurs étapes avant que votre entreprise ne soit opérationnelle, notamment l’enregistrement d’un nom et la transmission des coordonnées de vos principaux acteurs au Registre du commerce et des sociétés (RCS) . Pour en savoir plus sur la marche à suivre, consultez notre guide pratique de l’enregistrement d’une entreprise.

Voici quelques licences et autorisations courantes dont vous devrez peut-être tenir compte pour votre démarrage.

Si vous avez l’intention de :

  • vendre ou servir de la nourriture, vous devez vous inscrire auprès de votre autorité locale

  • vendre ou fournir de l’alcool vous devez obtenir une licence

  • jouer de la musique en public, y compris la musique de fond de la radio, vous avez besoin d’une licence

  • changer la destination d’un bâtiment, par exemple en passant d’un usage résidentiel à un usage commercial (d’une maison à un magasin), vous devrez probablement obtenir un permis de construire.

  • si vous employez des salariés, vous aurez besoin d’une assurance responsabilité civile des employeurs. Vous pouvez également envisager d’autres polices d’assurance spécifiques, notamment une assurance des bâtiments pour tout local, une assurance responsabilité civile en cas d’interaction avec le public et d’autres assurances spécifiques à l’entreprise pour vous protéger contre les sinistres.

DEEP DIVE

Rédiger un business plan

Une idée brillante, c’est bien, mais vous ne pouvez la réaliser pleinement que si vous préparez le terrain. C’est là qu’intervient la première étape cruciale de la création d’une entreprise.
La création d’un business plan est une excellente idée, même si vous commencez quelque chose de très simple. Un business plan est une sorte d’engagement envers vous-même pour vous rappeler ce que vous voulez faire et comment.

Il s’agit d’un plan détaillé de la manière dont vous allez lancer, gérer et développer votre entreprise, un document auquel vous pouvez vous référer et auquel vous pouvez vous mesurer. Si vous cherchez un financement extérieur pour votre entreprise, vous aurez souvent besoin d’un business plan pour montrer que vous avez bien réfléchi et que vous avez un plan de croissance et de profit.

Lorsqu’il s’agit de rédiger un business plan, il n’y a pas de taille unique. Les sections ci-dessous peuvent être utilisées comme modèle, en incluant des éléments visuels tels que des graphiques et des projections, le cas échéant. La longueur peut également varier en fonction de ce que vous essayez de faire, mais en général, les business plans font entre 15 et 20 pages. Voici ce qu’ils doivent comprendre :

Un résumé analytique

Première section d’un business plan, le résumé doit être une synthèse de votre entreprise et de la manière dont vous comptez atteindre vos objectifs. Comme il s’agit souvent de la première impression que les gens ont de votre entreprise, c’est la section la plus importante. Vous pouvez rédiger votre résumé après avoir rempli toutes les autres sections du business plan, afin de connaître les points clés à souligner.

Description de l’entreprise

Considérez cette section comme votre présentation éclair, c’est-à-dire la façon dont vous répondriez de manière concise à la question “En quoi consiste votre entreprise”. Cette partie doit également indiquer où vous voyez le plus de potentiel et d’opportunités pour votre entreprise, et pourquoi.

Analyse de marché

C’est ici que vous vous plongez dans le marché spécifique sur lequel vous vous engagez. Quelles sont les données pertinentes qui aideraient les gens à se faire une idée de votre segment commercial ? Où se situent les faiblesses du marché, et comment allez-vous combler ce vide ?

Analyse de la concurrence

Passez en revue votre concurrence : qu’est-ce que les autres entreprises du secteur font avec succès, et où est-ce qu’elles échouent ? Si vous n’avez pas actuellement de concurrents, expliquez au lecteur comment vous allez continuer à garder une longueur d’avance si une autre entreprise décide d’entrer sur le marché.

Gamme de services et de produits

Cette section détaille exactement le type de service ou de produit que vous proposez. Veillez à y inclure toute propriété intellectuelle, ainsi que la recherche et tout développement associé qui pourraient être nécessaires pour offrir votre produit ou service.

Plan d’exploitation et de gestion

Présentez une image claire de la manière dont vous allez gérer les opérations quotidiennes. Aurez-vous besoin d’employés ? D’un espace pour l’expédition ou l’inventaire ? Décrivez tout cela ici.

Considérations financières

C’est ici que vous abordez les finances. Tout d’abord, de quel montant avez-vous besoin pour commencer ? Et ensuite, pour vous développer ? Détaillez le capital dont vous disposez déjà. Et si vous en avez besoin davantage, décrivez vos stratégies pour vous en procurer.

Recherchez des formations et des ressources supplémentaires

Il est rare que vous ayez toutes les compétences nécessaires pour lancer et gérer une entreprise, surtout si vous le faites pour la première fois. Vous avez peut-être les compétences et les certifications nécessaires pour faire des soins du visage, par exemple, mais vous risquez de ne pas être à la hauteur lorsqu’il s’agit de gérer les finances quotidiennes de votre entreprise.

Dressez une liste de tous les domaines dans lesquels vous auriez besoin d’un accompagnement professionnel. Ensuite, recherchez une formation ou un enseignement pour combler ces lacunes. Les établissements d’enseignement supérieur, les cours du soir à l’université ou les sessions de formation en ligne sont un excellent moyen d’acquérir ces compétences et formations supplémentaires à un prix abordable. Vous pouvez également recourir à des mentors, ou même vous renseigner auprès d’autres propriétaires de petites entreprises sur la façon dont ils se sont mis à niveau.

Dans certains domaines, cependant, la courbe d’apprentissage est trop raide pour que vous puissiez vous y attaquer seul, par exemple les aspects juridiques ou fiscaux. Dans ces cas-là, il est préférable de faire appel à des professionnels qui ont déjà des années de formation et sont diplômés dans ces disciplines. Lorsque vous engagez ces personnes, assurez-vous de faire des recherches approfondies et de demander des références pour vous assurer que vous engagez quelqu’un de bonne réputation.

Trouver un emplacement

Où allez-vous exercer vos activités ? Pour des raisons évidentes, cela peut varier considérablement en fonction du type d’entreprise que vous dirigez. Si vous êtes un entrepreneur à domicile, par exemple, vous n’aurez peut-être même pas besoin de louer ou d’acheter un bureau physique - même si vous devrez peut-être envisager un permis de construire ou des modifications de votre assurance habitation.

Si vous avez besoin de locaux commerciaux physiques, vous pouvez commencer par vous adresser aux conseils municipaux ou d’arrondissement et aux agences immobilières locales.

Lorsque vous envisagez de louer des locaux, vous devez bien sûr tenir compte du permis de construire, des coûts d’aménagement et des frais de location ou d’hypothèque. Il est également judicieux de penser à la sécurité et à l’accessibilité du quartier ainsi qu’à leur impact sur votre image de marque, la proximité des fournisseurs et les possibilités d’expansion, si cela est important pour vous.

Recherchez un financement (si nécessaire)

Si vous ne disposez pas du capital nécessaire pour lancer votre entreprise, vous devrez peut-être chercher un financement. (C’est là que le business plan rédigé par vos soins s’avère utile). Heureusement, il existe un bon nombre de moyens d’obtenir un financement pour une petite entreprise, y compris les prêts bancaires traditionnels et les demandes à vos amis et à votre famille. Avant d’accepter de l’argent de l’une de ces sources, il y a certaines questions auxquelles vous devez réfléchir.

Par exemple, évaluez comment vous souhaitez structurer la propriété de l’entreprise. Si vous ne voulez pas céder de participation, le recours à des investisseurs n’est peut-être pas la bonne solution pour vous. Si vous acceptez un prêt ou un financement d’une institution, assurez-vous de lire tous les détails. Vous devez être attentif à la quantité d’argent dont vous avez réellement besoin et faire des calculs méticuleux sur le temps qu’il vous faudra pour le rembourser.

Déterminez la structure de votre entreprise

Il existe un éventail de possibilités de création d’entreprise. Chaque type de structure commerciale a diverses implications fiscales et juridiques. La structure de votre entreprise détermine les types de formulaires d’impôt sur le revenu que vous devez remplir, par exemple. C’est pourquoi il est judicieux de consulter un comptable et un avocat renommés avant de décider officiellement de la forme d’entité commerciale que vous souhaitez établir.

Pour vous donner un aperçu de la situation, les principaux types de structures commerciales sont les entreprises individuelles, les partenariats, les sociétés à responsabilité limitée, les sociétés de personnes et les organismes sans but lucratif. Consultez le guide du gouvernement pour créer une entreprise afin d’obtenir des explications plus détaillées sur chacune de ces structures commerciales.

Choisissez un nom et effectuez les formalités légales requises

Il est temps de passer à l’action. La première chose à faire est de choisir le nom de votre entreprise et, si nécessaire, de l’enregistrer auprès des autorités. L’enregistrement d’un nom d’entreprise n’est pas légalement obligatoire, sauf si vous êtes une société à responsabilité limitée.

En fonction de la structure et du choix du régime fiscal, les bénéfices de l’entreprise seront soumis à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés. Là encore, ce critère sera rarement déterminant en phase de démarrage. En effet, il est difficile de calculer précisément le chiffre d’affaires prévisionnel de la future entreprise et donc de procéder à une optimisation fiscale réaliste.

Néanmoins, si vous pouvez bénéficier d’une mesure d’exonération d’impôts sur les bénéfices, il peut être avantageux de choisir une structure qui vous permettra de vous placer sous le régime de l’impôt sur le revenu. L’exonération portera alors sur l’intégralité des bénéfices, y compris sur la part correspondant à votre rémunération etc.
Attention, toutefois, les micro-entrepreneurs (p. ex. les auto-entrepreneurs) sont exclus de certains dispositifs.
Vous devrez peut-être aussi remplir unedéclaration fiscale, ou une auto-évaluation si vous êtes un associé ou un entrepreneur individuel.

Si vous envisagez de recruter des employés, c’est le moment de vous familiariser avec toutes vos obligations légales en tant qu’employeur. Vous devez mettre les points sur les i avant d’embaucher le premier membre de votre équipe.

Obtenez un fournisseur de services de paiement

Et maintenant, la partie la plus amusante : réaliser votre première vente. Pour ce faire, vous allez (évidemment) avoir besoin d’un moyen pour accepter les paiements. Faites vos recherches, mais la solution que vous choisirez devra être abordable et facile à mettre en place. Elle doit aussi accepter les cartes bancaires et ne pas occasionner de complications.

Une grande partie des ventes se fait désormais en ligne, que ce soit entièrement ou par le biais du système Click and Collect. Assurez-vous de disposer d’une solution qui permette à vos clients d’acheter et de commander chez vous dès qu’ils en ont envie. Une solution qui autorise les ventes non seulement sur votre site Web, mais aussi sur vos réseaux sociaux, vous permettra de ne rien manquer. Vente en ligne Square est une option simple, pas chère qui est rapide et facile à lancer.

Sur place, les gens abandonnent de plus en plus les pièces et les billets et optent pour les paiements par carte. L’essor du sans contact ne semble pas s’essouffler. Si vous n’acceptez pas les cartes, vous risquez de rater des ventes. Square Reader, qui accepte toutes les principales cartes bancaires ainsi que les méthodes sans contact comme Apple Pay, vous permet d’accepter en toute sécurité les paiements par carte partout dans le monde. Le lecteur de carte est à 19 €, et vous payez seulement 1,65 % par transaction par carte.

Commercialiser et promouvoir votre nouvelle entreprise

Toutes les entreprises doivent savoir comment commercialiser et promouvoir leurs produits. Vous pouvez avoir la meilleure idée de petite entreprise du monde, mais si vos clients ne connaissent pas votre existence, vous n’irez pas très loin. La bonne nouvelle est que, grâce aux réseaux sociaux et à Internet, il n’y a jamais eu autant d’options de marketing à faible coût pour les jeunes entreprises. Toutes les petites entreprises doivent être présentes sur les réseaux sociaux et peuvent l’utiliser à leur avantage pour se développer.

Lorsque vous êtes une petite entreprise aux ressources limitées, vous devez décider où concentrer vos efforts pour obtenir un rendement maximal. Une page Facebook peut être une alternative à un site web complet. Si vos produits sont très visuels, une page Instagram peut être la solution idéale. Vous n’avez peut-être pas le temps d’être présent sur toutes les plateformes et de bien les gérer, alors choisissez celles qui vous conviennent. Vous pouvez créer une boutique en ligne simple en quelques clics Assurez-vous de pouvoir réaliser des ventes via vos réseaux sociaux également.

Garder le contact avec les clients par le biais de campagnes e-mail est un moyen très efficace de constituer une base de clients fidèles et de réaliser des ventes répétées.

Devenez chef d’entreprise

Ça y est, vous avez les bases de la création d’entreprise !
Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut penser et beaucoup d’étapes à franchir, mais vous pouvez y arriver à coup sûr.

Prenez les choses étape par étape et, surtout, sautez le pas et commencez votre aventure. Vous pouvez mettre vos idées commerciales en pratique et posséder votre propre petite entreprise.