Business glossaire

Qu’est-ce que l’autofinancement ?

Le bénéfice net est un terme qui désigne le montant d’argent gagné par une entreprise lors d’un exercice annuel, ou exercice comptable, après avoir payé ses impôts.

Il est parfois confondu avec le résultat net alors que le résultat peut être aussi bien positif, et représenter alors un bénéfice, que négatif, un déficit.

Pour calculer le bénéfice net, il faut d’abord évaluer le chiffre d’affaires, le montant des produits d’exploitation, puis y soustraire toutes les charges d’exploitation avant d’ajouter, le cas échéant, le résultat financier (qui représente les finances et les placements de l’entreprise) ainsi que le résultat exceptionnel (les éventuelles opérations de gestion ou de capital.

En d’autres termes :

Résultat brut = (produits – charges) + résultat financier + résultat exceptionnel

Résultat net = [(produits – charges) + résultat financier + résultat exceptionnel] - impôts

Bénéfice net = résultat net > 0

Comment utiliser le bénéfice net ?

Puisqu’il s’agit d’un résultat positif, il est toujours signe d’une entreprise en bonne santé, qui gagne plus d’argent qu’elle n’en dépense. Ceci dit, le ou les dirigeants d’une entreprise dans cette situation doivent décider que faire de ce bénéfice. Les possibilités sont les suivantes :

  • Redistribuer cet argent aux actionnaires ou aux associés par le biais de dividendes, afin de le rémunérer pour les récompenser de leurs investissements.

  • Placer cet argent dans les réserves de l’entreprise pour l’exercice suivant. En comptabilité, il est question de report à nouveau. Une telle décision augmente la capacité d’autofinancement de l’entreprise puisqu’elle garde des liquidités à disposition.

  • Réinvestir cet argent dans l’entreprise. Puisqu’il existe de nombreuses façons d’investir les bénéfices, le plus important est de choisir la plus adaptée à la situation : investir dans du matériel ou un véhicule (immobilisations corporelles) peut être un moyen de faciliter ou de développer l’activité, et peut-être d’augmenter encore les bénéfices. Des investissements financiers (immobilisations financières) pourraient rapporter davantage à long ou moyen-terme.

  • Augmenter le capital de l’entreprise. Dans un tel cas, il est possible de décider si on augmente la valeur des parts sociales des associés ou si on augmente le nombre de parts sociales. Cette décision doit être prise lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire.

Questions fréquentes concernant le bénéfice net

Où trouver le bénéfice net ?

Dans les documents comptables, réalisés pour le dépôt des comptes annuels, le bénéfice net apparaît dans le compte de résultat.

Quel est le taux d’imposition de l’impôt sur les sociétés ?

Pour calculer la différence entre le bénéfice brut et le bénéfice net, il faut calculer le montant de l’impôt sur les sociétés. Depuis 2022, ce taux a été abaissé à 25 % et un taux réduit de 15 % s’applique aux PME dont le bénéfice est inférieur à 380 120 euros à deux conditions : que leur chiffre d’affaires soit inférieur à 10 millions d’euros (hors taxes) et que leur capital soit détenu à moins à 75 % par des personnes physiques.

Quelles sont les différents types de bénéfice ?

Lorsqu’il est question de bénéfices et d’imposition, le droit français distingue deux types de bénéfice : les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les bénéfices non commerciaux (BNC). Tous deux désignent des bénéfices qui sont soumis à l’impôt sur le revenu, selon l’activité exercée.

Les bénéfices industriels et commerciaux désignent la vente de marchandises et/ou la prestation de services des professions commerciales, industrielles ou artisanales.
Les bénéfices non commerciaux s’appliquent aux professions libérales, aux titulaires de charges et d’offices (notaires et huissiers par exemple) ou encore aux personnes qui perçoivent des revenus de la propriété intellectuelle ou des droits d’auteur.

Découvrez comment Square peut vous aider, au quotidien, dans la gestion de votre entreprise.

Découvrez comment Square peut vous aider à gérer votre entreprise.

Logiciel de caisse gratuit

Le logiciel de caisse Square facilite la vente en personne, en ligne, par téléphone ou en personne. Il est simple à utiliser et ne nécessite aucune formation.

Liens de paiement

Créez des liens de paiement, des boutons d’achat ou des QR codes avec Square paiements en ligne. Partagez-les en ligne et commencez à vendre sans site web.

Terminal de paiement

Square Terminal est le TPE pour tout, de la gestion des articles à l’impression des reçus , en passant par la prise en charge des paiements.