Six indicateurs du commerce de détail à utiliser pour une planification plus intelligente

Si vous travaillez dans le secteur du commerce de détail, votre liste de choses à faire est probablement interminable. Ce qui signifie que vous êtes toujours à la recherche de moyens pour être plus productif.

L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est de vous assurer que vous disposez des données et des renseignements les plus récents sur votre entreprise. Le fait de disposer des bonnes données sur les ventes, les stocks et les employés peut vous aider à déterminer la meilleure façon de gérer votre temps et vos ressources. Cela vous permet de maximiser votre efficacité.

Bien sûr, vous pouvez recueillir une somme de données. Mais vous n’avez pas besoin de tout surveiller en même temps. Il suffit de vous concentrer sur certaines données clés qui vous aident à juger de l’efficacité et de la croissance de votre commerce.

Essayez la Gestion des stocks Square dès aujourd’hui.

Comptez sur notre outil de gestion gratuit.

1. Les ventes par mètre carré

Le chiffre d’affaires par mètre carré est le revenu moyen de votre magasin pour chaque mètre d’espace de vente, y compris les espaces non destinés à la vente tels que votre arrière-boutique, votre cabine d’essayage et vos zones de réception.

Pour le calculer, divisez vos ventes par le nombre total de mètres carrés de surface de vente du magasin.

Votre chiffre d’affaires par mètre carré est un indicateur de l’efficacité liée à l’utilisation de l’espace de vente, ce qui vous aide à prendre des décisions plus judicieuses en matière de marchandisage, de stock et de vente.

2. Le taux de conversion

Le taux de conversion est la proportion des visites en magasin par rapport au nombre de clients qui effectuent un achat.

Pour le calculer, divisez le nombre de transactions de vente par l’achalandage estimé.

Le calcul de votre taux de conversion vous permet d’affiner vos stratégies de vente, de commercialisation et même de formation du personnel. Par exemple, si vous voulez savoir si vous devez maintenir une promotion, comparez son taux de conversion avec une période sans promotion pour en mesurer l’efficacité.

3. Le taux de vente

Il s’agit du pourcentage d’unités vendues par rapport au nombre d’unités disponibles à la vente.

Pour calculer cet indicateur, utilisez cette formule : (nombre d’unités vendues / stock initial) x 100.

Le taux de vente peut vous permettre d’évaluer les performances d’un produit afin de déterminer si vous devez continuer à le stocker (ou à ne l’offrir que durant certaines saisons).

4. Le bénéfice brut sur le capital investi dans les stocks (BBCIS)

Le BBCIS mesure le rendement de vos bénéfices sur le capital investi dans les stocks. En gros, pour chaque dollar dépensé en stock, combien de dollars cela vous rapporte-t-il?

Voici la formule pour calculer votre BBCIS : marge brute / coût moyen des stocks.

Tout comme le taux de vente, le BBCIS est un bon indicateur du rendement des produits et peut vous aider à prendre des décisions concernant la commercialisation, les achats et la vente des produits.

5. Le taux de rotation des stocks

Également connu sous le nom de coefficient ou ratio de rotation des stocks, le taux de rotation des stocks est le nombre de fois où les stocks disponibles sont vendus ou utilisés au cours d’une période donnée. Dans la plupart des cas, plus la rotation du stock est élevée, plus votre rendement est élevé. Cela signifie que vous vendez beaucoup de marchandises sans avoir trop de stock.

Voici la formule du taux de rotation des stocks : coût des marchandises vendues / stock moyen.

Le fait de disposer de données sur la rotation des stocks vous aide à évaluer vos produits et vos stratégies de vente, ce qui vous permet de prendre de meilleures décisions en ce qui concerne par exemple les produits à maintenir en stock et la manière de les présenter dans le magasin.

6. Les ventes par catégorie/employé/service

Si possible, analysez vos ventes par catégorie, par employé et par service. Vous aurez ainsi une bien meilleure vue d’ensemble sur ce qui génère des ventes ou pas.

Si vous savez quels sont vos produits ou services les plus populaires, cela facilitera votre prise de décisions en matière d’achats et de commercialisation. Par ailleurs, savoir qui sont vos collaborateurs les plus performants peut vous aider à mieux répartir les équipes ou à améliorer la formation.

Il est utile de connaître ces formules, mais pour gagner du temps, demandez-vous plutôt comment vous pouvez automatiser la collecte et l’analyse de ces données.

Un commerce florissant s’appuie sur des rapports et des analyses, de sorte que vous pouvez obtenir rapidement les données dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin, et ce sans devoir effectuer de calculs. Avant de vous lancer dans une course aux chiffres, examinez donc de plus près votre Solution PDV pour voir si elle peut vous aider à obtenir les données dont vous avez besoin.