Qu'est-ce que le traitement des cartes bancaires et comment cela fonctionne ?

Acteur bancaire et commerçants, traitement des paiements bancaires, débit immédiat/différé : Comment s'établit le règlement du consommateur vers le commerçant ?

Dans ce guide, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le traitement des cartes bancaires et comment choisir la meilleure option pour votre entreprise.

Introduction au traitement des cartes bancaires

Il n’est pas nécessaire de connaître les tenants et aboutissants du traitement des cartes bancaires pour posséder et gérer une entreprise. Mais il est certainement utile de s’y connaître. Dans ce guide, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le traitement des cartes bancaires et comment choisir la meilleure option pour votre entreprise.

Quatre questions fréquemment posées sur le traitement des cartes bancaires

1. Qu’est-ce qu’une société de traitement des cartes bancaires ?

Une société de traitement des cartes bancaires (comme Square) gère les transactions de paiement par carte pour les entreprises.

2. Comment fonctionne le traitement des cartes bancaires?

Le traitement des cartes bancaires passe par plusieurs étapes. Il s’agit des banques émettrices, des banques acquéreuses et du fournisseur de services aux commerçants.

3. Combien coûtent les frais de traitement des cartes bancaires ?

La tarification de Square est simple : 1,65 % pour les transactions par carte et les paiements sans contact (NFC). Les frais pour les transactions saisies manuellement sont de 3,5 % + 0,15 €.

4. Comment puis-je accepter les paiements par carte bancaire ?

Pour accepter les paiements par carte bancaire, vous avez besoin d’un lecteur de carte. Square Reader ne coûte que 19 € et accepte les cartes bancaires et les paiements NFC.

Qu’est-ce que le traitement des cartes bancaires

Accepter un paiement par carte bancaire peut sembler assez simple. Un client vous remet sa carte, vous traitez le paiement et, avec Square, l’argent atterrit généralement sur votre compte en un ou deux jours ouvrables. Mais en coulisse, il se passe beaucoup plus de choses. Entre le moment où vous passez votre carte dans le lecteur et celui où l’argent est déposé sur votre compte bancaire, plusieurs parties sont impliquées. Et chacune d’entre elles gère une étape cruciale de la chaîne d’événements. Une connaissance générale du fonctionnement du traitement des cartes bancaires vous permet de comprendre où vous risquez de payer des frais et vous permet de choisir le système de traitement des cartes bancaires le plus approprié pour votre entreprise.

Les parties impliquées dans le traitement des cartes bancaires

Disons que vous entrez dans un endroit appelé Café Joe et que vous payez un latte. Voici les noms officiels des acteurs impliqués dans la transaction :

Le titulaire de la carte : c’est la personne qui possède la carte bancaire (c’est-à-dire vous).
La carte bancaire : le morceau de plastique rectangulaire sur lequel figurent vos informations de paiement (par exemple, la carte Visa ou Mastercard ).
Le commerçant : l’entreprise qui accepte votre carte pour le paiement de biens ou de services (Café Joe).
Le système de point de vente : l’interface utilisée par le commerçant pour accepter le paiement par carte (par exemple, Square Reader ou Square Stand).

Maintenant, zoomons un peu. D’autres acteurs sont représentés sur la carte bancaire et pendant le processus de transaction lui-même. Il s’agit de :

  • La banque émettrice
  • La banque acquéreuse
  • Le fournisseur de services aux commerçants

Un certain nombre d’acteurs différents sont impliqués dans le traitement des paiements par carte.

Voyons chacun d’entre eux :

Qu’est-ce qu’une banque émettrice ?

La banque émettrice est l’institution financière qui fournit la carte bancaire. Les banques émettrices jouent le rôle d’intermédiaires entre le client et les réseaux de cartes bancaires en établissant des contrats avec les titulaires de cartes. Par exemple, votre banque émettrice pourrait être le Crédit Agricole.

Qu’est-ce qu’une banque acquéreuse ?

La banque acquéreuse (également appelée banque commerciale ou acquéreur) est la banque qui envoie les transactions au réseau, qui les transmet ensuite à la banque émettrice.

__Qu’est-ce qu’un fournisseur de compte marchand ?
__

Un fournisseur de compte marchand est une entité qui permet aux entreprises d’accepter les paiements par carte bancaire ainsi que via le portefeuille mobile NFC (comme Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay). Un compte marchand est établi auprès d’une organisation connectée à la banque émettrice et à la banque acquéreuse. Votre fournisseur de compte marchand autorise le traitement de paiements électroniques lorsque vos clients procèdent au paiement.

Qu’est-ce qu’une passerelle de paiement ?

Supposons que Café Joe ait une boutique en ligne pour vendre des articles comme des t-shirts et des tasses. Une passerelle de paiement serait impliquée dans le traitement de ces transactions par carte bancaire en ligne. Une passerelle de paiement facilite le transfert d’informations entre un portail de paiement (comme le site Web d’une entreprise) et la banque acquéreuse. Elle crypte les informations sensibles, telles que les numéros de carte, afin de garantir la sécurité de l’ensemble du processus.

Traitement des cartes bancaires par les commerçants

Comment obtient-on un compte marchand ?

Traditionnellement, si vous voulez commencer à traiter des paiements par carte, vous devez demander un compte marchand auprès d’une banque, un processus qui peut s’avérer lourd. Après avoir été approuvé, vous associez votre système de point de vente à votre compte marchand et pouvez commencer à accepter les cartes de crédit.

Avec Square, les choses fonctionnent un peu différemment. Square dispose lui-même d’un compte marchand avec des banques acquéreuses. Nous agissons essentiellement comme un compte marchand géant pour toutes les entreprises qui utilisent Square.

Les vendeurs Square

Qu’est-ce qu’un compte marchand à haut risque ?

Dans le monde du traitement des cartes bancaires, certains types d’entreprises peuvent être considérés comme étant “à haut risque”. Les comptes marchands à haut risque peuvent avoir des frais plus élevés et des conditions plus strictes. Les institutions peuvent également refuser un compte aux commerçants à haut risque.

Il n’y a pas de règle stricte, mais certains types d’entreprises ont davantage tendance à être signalés comme des commerçants à haut risque. Il peut s’agir d’entreprises qui vendent des biens ou des services à la limite de l’illégalité, de clubs d’acheteurs ou de membres, de services de conseil ou de réparation de crédit, ou d’entreprises qui utilisent des tactiques de marketing douteuses. Lisez l’accord d’utilisation et les conditions de service de Square pour plus d’informations.

Comment fonctionne le traitement des cartes bancaires ?

Maintenant que nous avons passé en revue toutes les parties impliquées dans le traitement des cartes bancaires, voyons comment tout cela fonctionne réellement. Revenons au Café Joe. Vous remettez votre carte à la serveuse et elle la traite. Que se passe-t-il ensuite ?

Voici comment une carte bancaire est traitée avec Square :

Autorisation

Lorsqu’un commerçant passe la carte d’un client, la demande est soumise à Square. Nous envoyons ensuite la transaction à la banque acquéreuse, qui l’envoie ensuite à la banque émettrice pour autorisation. La banque émettrice vérifie que les fonds sont suffisants. Elle fait également passer la transaction par des modèles de fraude pour déterminer si la transaction est sûre (afin de protéger le titulaire de la carte et la banque émettrice).

Mise en lot

C’est l’étape du règlement, c’est-à-dire la façon dont l’argent d’une transaction est envoyé à l’acquéreur pour commencer le processus de dépôt sur le compte du commerçant. On l’appelle “batching” parce que les paiements sont envoyés par grands groupes.

Financement (ou règlement)

L’étape de financement (ou de règlement) est celle où les entreprises reçoivent l’argent d’une vente par carte bancaire déposée sur leur compte. Le délai de dépôt de Square est généralement d’un à deux jours ouvrables.

Frais de traitement des cartes bancaires

De nombreuses entreprises ont énormément de frais cachés lorsqu’il s’agit du traitement des cartes bancaires. Il peut s’agir de frais transactionnels (comme les frais de remboursement d’interchange et les évaluations), de frais fixes (comme les frais PCI, les frais annuels, les frais de résiliation anticipée et les frais mensuels minimums) et de frais accessoires (comme les rétrofacturations ou les services de vérification). Square, en revanche, n’a rien de tout cela.

Choisissez soigneusement votre solution de traitement des cartes bancaires, certaines sociétés peuvent avoir des frais cachés.

La tarification de Square est simple - il n’y a pas de frais cachés. Les frais ne sont que de 1,65 % pour les transactions par carte et les paiements sans contact (NFC). Les frais pour les transactions saisies manuellement sur l’ordinateur sont de 2,5 %, et 2 % pour les transactions saisies manuellement sur un appareil mobile. Ces frais s’appliquent à tous les types d’entreprises, y compris les organisations à but non lucratif.

Accepter les cartes de paiement

Qu’est-ce qu’une machine à cartes bancaires ?

Vous avez besoin d’une nouvelle technologie pour traiter les cartes bancaires. Un distributeur de cartes, aussi appelé point de vente (PDV), est un appareil qui s’interface avec les cartes de paiement pour effectuer des transferts de fonds électroniques. Les systèmes de point de vente plus récents (comme le terminal de paiement Square) acceptent également les paiements mobiles NFC comme Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay.

Prix des distributeurs de cartes bancaires

Certains terminaux de paiements peuvent coûter des centaines de dollars. Le dernier lecteur de cartes Square, en revanche, ne coûte que 19 €. Le Square Reader accepte les cartes bancaires et les paiements NFC.

Le traitement des cartes bancaires est à portée de main avec Square

Les distributeurs de cartes bancaires mobiles.
Beaucoup de systèmes de caisse sont gros et encombrants. Les terminaux de paiement Square sont élégants et totalement mobiles. Ils sont conçus pour s’intégrer parfaitement à votre comptoir lorsque vous vendez dans votre magasin, et pour tenir dans votre poche lorsque vous vendez en déplacement.

Comment configurer le traitement des cartes bancaires pour votre petite entreprise ?

Si vous êtes novice en la matière, ou si vous venez de créer votre première entreprise, la mise en place du traitement des cartes bancaires peut sembler décourageante. Heureusement, ce n’est pas forcément le cas. Aujourd’hui, grâce à des outils comme Square, il est très facile d’accepter les cartes bancaires dans votre petite entreprise. En fait, tout ce dont vous avez besoin est votre appareil mobile. Square fonctionne directement avec l’appareil que vous possédez déjà pour accepter les paiements par carte et, grâce à notre nouveau lecteur Square Reader, les paiements NFC comme Apple Pay.

Voici un guide étape par étape pour commencer à accepter les paiements par carte bancaire :

  1. Commandez Square Reader, le lecteur sans contact et à puce, et indiquez-nous où l’envoyer.
  2. Créez votre compte Square gratuit.
  3. Téléchargez l’application gratuite Square et reliez votre compte bancaire pour des dépôts rapides.
  4. Connectez le Reader à votre smartphone ou tablette et commencez à accepter des paiements.

Quels autres types de paiements devez-vous accepter ?

En plus des cartes à puce EMV, il est utile d’accepter les paiements mobiles NFC comme Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay. Ces nouveaux modes de paiement sont tout aussi sécurisés que les cartes EMV, mais constituent une bien meilleure expérience client. Alors que le traitement des cartes à puce EMV prend plusieurs secondes , les paiements mobiles NFC sont instantanés. Ils sont également en plein essor. Le cabinet d’études Kantar a révélé en avril dernier que 38 % des Français utilisaient le paiement mobile comme moyen de règlement. A l’avenir, ce n’est pas moins d’un français sur deux qui emploiera ce mode de paiement, très prisé des 18-24 ans.