Explication des frais et des taux de traitement des cartes bancaires

Dans ce guide, nous expliquons ce que sont les frais de traitement d’une carte bancaire, ce qui entre en ligne de compte, comment les frais affectent votre taux et comment vous pouvez réduire vos frais de transaction.

Introduction

Les frais de traitement des cartes bancaires, également appelés taux d’escompte des commerçants qualifiés, sont les frais qu’un commerçant paie pour chaque vente par carte bancaire. Ces frais sont prédéterminés par votre fournisseur de services aux commerçants et comportent généralement trois éléments : les commissions d’interchange, les frais d’évaluation ou de service et la marge bénéficiaire du processeur de paiement.

Qui décide des frais de traitement des cartes bancaires?

En général, trois parties sont impliquées dans le traitement des cartes bancaires : l’émetteur de la carte, le réseau de cartes et le processeur de paiements.

L’émetteur de la carte est la banque ou l’institution financière qui émet les cartes directement aux consommateurs. Le groupement des cartes bancaires s’associe à des réseaux tels que Visa et Mastercard pour les cartes bancaires. Pour chaque transaction par carte, l’émetteur de la carte facture au commerçant une commission pour pouvoir accepter la carte - généralement, un pourcentage du montant de la transaction plus des frais fixes.

Le processeur de paiements est l’institution financière qui travaille en arrière-plan pour traiter et réaliser en toute sécurité une transaction par carte bancaire. Pour faciliter tout cela, les processeurs de paiements ont généralement des partenariats avec d’autres sociétés ou marques qui travaillent directement avec les consommateurs et les commerçants. Comme les émetteurs de cartes, les processeurs de paiements facturent généralement un pourcentage du montant de la transaction et des frais fixes pour chaque achat par carte bancaire.

Comment sont calculés les frais moyens de traitement des cartes bancaires ?

De nombreux facteurs déterminent le montant que vous pouvez payer en fin de compte, notamment les frais de conformité PCI, les frais de compte annuels et les frais de rétrofacturation (dont nous parlons ci-dessous). Il est donc important de vous informer avant de décider comment vous allez traiter les paiements par carte dans votre entreprise.

Square propose des prix compétitifs et transparents, de sorte que vous savez exactement combien vous payez pour le traitement des cartes bancaires. Vous ne payez que que 1,65 %, soit + 0,10 € par transaction avec la présentation d’une carte (Insertion ou sans contact), 2%-2,5% pour chaque transaction sans carte présente (comme le terminal virtuel) et 1,4% + 0,25€ pour les autres transactions (comme Vente en ligne Square, Paiement en ligne Square ou les factures. Il n’y a pas de frais mensuels ou cachés, et la conformité PCI et l’aide des experts en litiges sont incluses au tarif.

Un autre avantage de l’utilisation de Square est que nous facturons le même tarif pour toutes les principales cartes de crédit, y compris American Express. Ainsi, vous pouvez accepter le mode de paiement que vos clients préfèrent. Avec d’autres solutions d’encaissement , les frais de traitement des cartes bancaires peuvent varier d’une carte à l’autre.

Frais de carte bancaire qui influent sur les taux

Frais d’interchange

Chaque fois qu’un client utilise une carte bancaire dans votre magasin, des frais sont payés par la banque acquéreuse (compte du commerçant) à la banque émettrice (compte du client). Il s’agit d’une commission d’interchange. (Il existe une exception à cette règle, voir ci-dessous).

Les commissions d’interchange sont fixées par chaque réseau. (Vous pouvez consulter les taux d’interchange de Mastercard et de Visa sur leur site web).

L’objectif des commissions d’interchange est d’aider la banque émettrice de la carte à couvrir des éléments tels que le risque d’approbation de la vente, la fraude et les coûts de traitement. Il n’est donc pas surprenant que les facteurs qui influencent ces taux soient liés d’une manière ou d’une autre au risque pris par l’émetteur de la carte.

Ces facteurs sont les suivants

La carte utilisée

Les cartes de débit avec code PIN présentent un risque plus faible que les cartes bancaires, de sorte que leur taux d’interchange est généralement plus bas. Les cartes de récompenses (voyages, points triples, etc.) et les cartes professionnelles ont généralement des taux d’interchange plus élevés.

Comment la transaction est traitée

Les transactions en personne avec carte présente au logiciel de caisse ont généralement des taux plus bas que les transactions avec carte non présente (CNP) (en ligne, par téléphone, sur facture ou par correspondance).

Le montant facturé

Les commerçants dont le ticket est petit et le chiffre d’affaires important peuvent bénéficier de taux d’interchange plus bas afin de réduire leurs coûts.

Le type d’entreprise

Toute entreprise qui accepte des paiements par carte bancaire possède une nomenclature d’activité française (ou NAF), un numéro à quatre chiffres qui lui est attribué par la banque ou l’institution acquéreuse. Le code NAF est utilisé pour classer les entreprises dans des segments de marché qui simplifient les déclarations à la DGFiP.

Le NAF influence également le montant des commissions d’interchange facturées par une banque ou un établissement. Les types d’entreprises considérées comme “à haut risque” (comme les services financiers, les voyages, les jeux d’argent et l’hôtellerie) doivent souvent payer des commissions d’interchange plus élevées.

American Express sert à la fois de réseau de cartes et d’émetteur de cartes et sa structure tarifaire diffère des commissions d’interchange dont nous avons parlé. Mais si vous utilisez Square, nous appliquons les mêmes frais de traitement pour toutes les principales cartes bancaires, y compris American Express.

Cotisations et évaluations

Les processeurs de paiements doivent percevoir ce que l’on appelle des cotisations et des contributions pour les réseaux de cartes. Il s’agit de frais payés directement aux réseaux pour l’utilisation de leur marque de carte, ainsi que pour la possibilité de traiter des transactions sur leurs réseaux de paiement.

Les frais d’évaluation sont différents des frais d’interchange car ils sont facturés sur la base des ventes mensuelles totales et non des transactions individuelles. Elles sont généralement moins élevées que les commissions d’interchange. Mais le montant des frais d’évaluation varie d’un réseau à l’autre et dépend d’éléments tels que l’utilisation de cartes bancaires, le volume des transactions et le traitement éventuel de transactions étrangères.

Comme pour les commissions d’interchange, les réseaux révisent leurs commissions d’évaluation deux fois par an. Vous pouvez vérifier votre relevé mensuel de carte bancaire pour voir si des changements ont été apportés à vos frais d’évaluation. Vous trouverez ci-dessous les frais d’évaluation les plus récents (au moment de la rédaction) pour Mastercard, Discover et Visa.

Frais de traitement des paiements

Les frais de traitement des paiements sont ce que vous payez à votre processeur de carte bancaire pour l’utilisation du produit. En général, ces frais sont facturés par transaction, en frais cachés et en frais mensuels.

Square n’a pas de frais mensuels ou cachés et ses frais de traitement sont les mêmes pour toutes les principales cartes bancaires : 1,65 % par insertion ou tapotement, 2 % ou 2,5 % pour chaque transaction saisie et 1,4 % + 0,25 € pour chaque transaction d’eCommerce avec une carte provenant de l’UE ou l’EEE.

Nos frais forfaitaires de traitement des paiements comprennent les frais d’interchange, ainsi que les cotisations supplémentaires et les autres frais liés au traitement de cartes telles qu’American Express.

Autres frais et coûts divers liés aux cartes bancaires que vous pourriez payer.

Catégories de frais De quoi s’agit-il ? Honoraires de Square
Portail de paiement Le canal qui transmet l’argent entre votre compte marchand et votre gestionnaire de paiements. Gratuit
Conformité PCI La norme de sécurité à laquelle sont assujettis tous les commerces qui acceptent les cartes bancaires. Gratuit
Rétrofacturation Les frais encourus lorsqu’un client émet une rétrofacturation pour un paiement. Gratuit
Logiciel de caisse (frais mensuels SaaS) Le montant que vous payez mensuellement pour utiliser votre logiciel de caisse. Gratuit
Location de matériel PDV Les coûts mensuels de location de votre matériel de terminal de paiement et des autres accessoires associés à votre équipement de paiement. Gratuit
Frais de traitement Frais pour le règlement/la clôture de vos dépôts chaque jour (également appelés frais d’en-tête de lot). Gratuit
Frais d’hébergement Frais facturés pour les systèmes PDV traditionnels basés sur un serveur N/A
Frais d’accès sans fil Frais pouvant être facturés pour l’utilisation d’un terminal PDV basé sur le cloud par rapport à une ligne téléphonique standard. Gratuit
AVS Le système de vérification de l’adresse est utilisé pour les transactions saisies au clavier et permet de faire correspondre les informations de facturation du client à la carte enregistrée dans le dossier, pour chaque transaction. Gratuit
Déclaration mensuelle / support / frais de service Certains processeurs de paiement facturent des frais mensuels fixes pour les services d’assistance, y compris la préparation et l’envoi de votre relevé mensuel, ainsi que l’assistance générale à la clientèle. Gratuit
Frais minimums mensuels Les frais entre votre montant total de paiements par carte avec Square et le minimum mensuel convenu. Gratuit

Comment réduire ses frais de transactions bancaires ?

Il existe un certain nombre de moyens de réduire les frais de transaction de votre carte bancaire. En voici quelques-unes :

Dans la mesure du possible, acceptez les cartes en personne.
Les transactions en ligne, par saisie, sur facture ou par correspondance (également connues sous le nom de transactions CNP ou card-not-present) entraînent des frais de traitement plus élevés que les transactions en personne (POS) car elles sont plus exposées à la fraude. Elles peuvent également tomber dans la catégorie des « surcoûts de catégorie moyenne », ce qui augmente les frais d’interchange pour ces transactions.

Essayez d’accepter les cartes en personne chaque fois que c’est possible, si cela est judicieux pour votre entreprise.

Réduisez vos risques de rétrofacturation.

Si votre entreprise subit de nombreuses rétrofacturations (lorsqu’un client conteste un débit de votre entreprise et demande à l’émetteur de la carte de l’annuler), les banques vous considèrent comme un risque plus élevé et peuvent augmenter les frais de traitement. Il est donc important de prendre des mesures pour réduire votre risque de rétrofacturation.

Il existe un certain nombre de moyens simples de réduire les rétrofacturations, mais l’un des plus efficaces est d’utiliser un formulaire d’autorisation de carte bancaire. Il s’agit d’un document que le client signe et qui vous donne la permission de débiter la carte sur une base continue. Avec ce document en place, vos chances de gagner un cas de rétrofacturation avec l’émetteur de la carte sont beaucoup plus probables (sans oublier qu’elles sont moins compliquées). Téléchargez un formulaire d’autorisation de carte de crédit.

Exigez un montant minimum pour les ventes par carte bancaire.

Pour compenser les frais de traitement, de nombreuses entreprises (en particulier celles qui ont tendance à traiter de petites transactions) choisissent d’exiger un certain seuil en euros avant d’accepter les cartes bancaires. Selon l’article L. 113-3 du code de la consommation, le commerçant est habilité à exiger un montant minimum pour pouvoir effectuer un paiement par carte bancaire. Il devra dans ce cas informer ses acheteurs par le biais d’un panneau, le plus souvent indiqué à l’entrée ou à la caisse. Ces modalités de seuil doivent également être inscrites dans les conditions générales de vente.

Acceptation des cartes bancaires avec Square

Les frais de traitement des cartes bancaires de Square sont simples et transparents. Il n’y a qu’un seul taux bas pour chaque type de carte et chaque montant en euros. Nous ne facturons jamais de frais mensuels, de frais de conformité PCI, de frais d’annulation ou de frais de logiciel de caisse. Tout est inclus dans notre tarif. En savoir plus sur les frais de paiement de Square.

Cartes bancaires dont les frais de traitement sont faibles

Il existe un large éventail de frais de traitement des cartes. Les frais dépendent de la fonctionnalité de la carte (débit, crédit) ainsi que du distributeur de la carte (American Express, Visa, Mastercard). Les cartes de crédit sont souvent plus chères à traiter que les cartes de débit.

Une carte de débit avec un code PIN a tendance à être moins chère à traiter parce que les fonds sont disponibles et vérifiés immédiatement, donc le risque est moindre. De nombreuses banques facturent des frais fixes pour le traitement des transactions par carte de débit, quel que soit le montant facturé. Par ailleurs, une carte de débit qui nécessite une signature pour être autorisée est traitée comme une carte de crédit.

FAQ sur nos tarifs :

Comment Square peut-il proposer le traitement des cartes bancaires sans frais mensuels ?

Nous pensons que le traitement des cartes bancaires doit être aussi simple et abordable que possible. C’est pourquoi nous proposons des tarifs simples et clairs qui incluent tout ce dont vous avez besoin pour traiter les cartes bancaires en toute sécurité dans votre entreprise. Pour en savoir plus sur les services aux commerçants de Square, cliquez ici.

Que puis-je économiser en frais de traitement des cartes bancaires ?

Si vous vendez plus de 200 000 € par an, votre entreprise peut bénéficier d’un tarif personnalisé compétitif.

Contactez notre service commercial pour en savoir plus.