Comment booster vos ventes en période creuse

Dynamiser votre activité en période creuse

Météo pluvieuse qui gâche les ventes à emporter, activité en berne durant les vacances scolaires ou période d’après-fêtes… Les périodes creuses font partie du métier pour tous les commerçants. Heureusement, certaines pistes permettent de remédier aux faibles fréquentations pour attirer à nouveau les clients. Quels conseils pour maintenir votre activité au lendemain des fêtes et durant d’autres moments compliqués ?

Utilisez les événements commerciaux pour dynamiser votre activité

Lorsque les clients se font rares dans les commerces, le moyen le plus fréquent est d’attirer leur attention en lançant des événements commerciaux durant les périodes creuses, sous la forme de promotions (en boutique comme en ligne) qui peuvent être (dans une certaine mesure) pratiquées librement hors périodes de soldes, comme l’explique le site LSA.

Ces promotions seront soit ouvertes à tout le monde, soit réservées à vos clients les plus fidèles, selon vos préférences ou l’étendue de l’événement. Les avantages pourront être modulés en fonction des points cumulés, ou avoir lieu quand une action est effectuée : par exemple, une remise spéciale sur le seul second ou troisième produit, ou l’offre d’un plat supplémentaire dans le cas des ventes alimentaires à emporter.

En dynamisant la fréquentation et en stimulant les ventes durant les mauvaises périodes, vous allez ainsi pouvoir lisser votre chiffre d’affaires au cours de l’année, et réduire le risque d’une difficulté de trésorerie. L’idée avec ces promotions est de « montrer qu’il se passe quelque chose », a fortiori un événement nouveau et exceptionnel, afin de donner envie aux consommateurs de se rendre dans votre point de vente.

Le but est d’apparaître comme un commerce dynamique, dans lequel « il faut aller pour ne pas rater une vraie opportunité ». N’hésitez pas à créer un sentiment d’urgence chez vos clients, avec des promotions associées à une durée limitée (« jusqu’au XX du mois »), ou ayant lieu aux jours ou horaires les moins fréquentés (« uniquement de telle heure à telle heure »).

Si vous disposez d’un budget suffisant, vous pouvez envisager la création d’un véritable événement à part entière, autour de votre marque et de votre histoire. À défaut, entamez une discussion avec les commerces voisins, afin de déterminer s’il vous serait possible de travailler ensemble et de mutualiser vos efforts pour lancer un événement en commun, ou des promotions groupées, à l’échelle de votre rue, de votre quartier ou de votre ville. Le cas échéant, vous pourriez même obtenir le soutien financier de la municipalité !

Des exemples concrets d’événements commerciaux adaptés aux périodes creuses sont présentés dans Commerce Magazine, le site des commerçants de proximité.

Les réseaux sociaux : des outils de promotion puissants et abordables

Ces promotions seront bien sûr relayées sur votre site Web et vos comptes de réseaux sociaux, en plus des affiches sur la vitrine de votre magasin et des habituelles campagnes d’e-mailing et de SMS, afin de maximiser leur impact sur votre clientèle.

Dans le cas de l’envoi d’e-mails et de textos, pensez à personnaliser le message dans la mesure du possible, en utilisant par exemple le prénom de chaque client dans votre base de données, en début de message. Pour humaniser votre campagne, l’ajout de témoignages clients est toujours un plus, sur la boutique en ligne comme en boutique physique.

Les consommateurs se trouvant presque tous sur les réseaux sociaux, il est bien entendu impensable désormais de ne pas vous y trouver également. À minima sur les plus utilisés comme Facebook, Instagram ou TikTok, ou en choisissant la plateforme la plus prisée par vos clients selon leur âge moyen, si vous ne souhaitez pas vous disperser.

Toujours sur les réseaux sociaux, les jeux-concours sont particulièrement intéressants pour inciter les consommateurs à l’achat, quelle que soit la période de l’année. Ils permettent d’améliorer votre notoriété auprès des clients potentiels qui ne sont pas encore passés à l’acte jusqu’ici, et de booster les engagements (commentaires, likes) sur la page sociale de votre marque, tout en vous faisant gagner davantage d’abonnés !

Tirez parti des saisons creuses dans le fonctionnement de votre entreprise

Les périodes de faible fréquentation peuvent également être de formidables opportunités pour mettre enfin en œuvre les travaux ou optimisations qui ont constamment été reportés, faute de temps jusqu’ici. Cela peut aller de l’achat de logiciels plus performants à l’embellissement de votre boutique. Dans l’objectif d’améliorer le fonctionnement de votre entreprise, et de renforcer l’accueil et le service rendu à vos clients.

Pourquoi ne pas faire évoluer votre façon de procéder et d’aborder votre clientèle ? Il est toujours utile de remettre en question les méthodes de vente pour déterminer la manière de redynamiser l’activité en attirant de nouveaux venus ! Si ce n’est pas déjà le cas, vous pouvez proposer des ventes à emporter à vos clients si vous gérez un resto, ou le Click and Collect pour récupérer en magasin un achat effectué en ligne.

Cette remise en question concerne aussi les outils mis à la disposition des clients, comme les terminaux de paiement qui peuvent être mis à niveau pour les faire correspondre aux habitudes de consommation des plus jeunes consommateurs, avec la prise en charge du paiement par smartphone notamment. Dans le même ordre d’idées, sachez qu’il est aujourd’hui possible de transformer une tablette tactile en point de vente !

Si votre site Web n’a pas connu de reconception depuis 10 ans, c’est le moment ou jamais pour passer à l’acte. Grâce au temps dont vous disposez, profitez-en pour faire le point, visualiser comment vous pouvez rendre votre boutique dématérialisée plus ergonomique, plus fluide, plus simple à utiliser. Pourquoi ne pas vendre des cartes cadeaux en ligne ?

C’est aussi le moment idéal pour analyser en détail les chiffres de votre commerce, afin de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, de déterminer les lignes de produits à arrêter, les articles aux fortes marges à renforcer ou à mettre davantage en valeur, ainsi que les nouveaux débouchés à développer pour pouvoir attirer de nouveaux clients.