Bases de l’eCommerce : Comment vendre plus en ligne

L’eCommerce est l’un des aspects les plus importants et l’un des plus dynamiques du paysage de la vente en ligne d’aujourd’hui.

Qu’est-ce que l’eCommerce ?

L’eCommerce, également connu sous le nom de eCommerce ou CE, désigne toutes sortes d’affaires ou de transactions commerciales qui se déroulent en ligne. L’eCommerce est l’un des aspects les plus importants et à la croissance la plus rapide du paysage commercial actuel. Il peut être classé en fonction du type de personnes impliquées dans la transaction : d’entreprise à consommateur (B2C), d’entreprise à entreprise (B2B) et de consommateur à consommateur (C2C).

Tendances de l’eCommerce en 2021

L’eCommerce B2C est en plein essor. Le consommateur moyen dépense désormais plus de 1 700 euros par an sur Internet - un chiffre qui devrait monter en flèche dans un avenir proche. Kantar World Panel prévoit que les consommateurs dépenseront à travers le monde plus de 1600 milliards de dollars en ligne par an d’ici 2025. Kantar prévoit que les ventes en ligne devraient atteindre 1 000 milliards de dollars en 2021 et 1 600 milliards de dollars en 2025.

Les entreprises qui ne s’adaptent pas à l’évolution rapide du paysage de la vente au détail en ligne pourraient bientôt devenir obsolètes. Afin d’attirer et de fidéliser les clients, il est essentiel d’adopter une stratégie en ligne complète et de suivre les nouvelles tendances du eCommerce. Vous trouverez ci-dessous les sept tendances les plus importantes.

Une montée en puissance (continue) du mobile

Le mobile doit être un pilier de votre stratégie eCommerce en 2021. Un rapport de Gartner prévoit que les achats mobiles représenteront 50 % de tous les revenus de l’eCommerce aux États-Unis cette année. Et Google a récemment révélé que le mobile a dépassé l’ordinateur de bureau dans toutes les recherches de produits.

Pour que votre entreprise puisse réaliser une partie de ces ventes, la conception de votre site d’eCommerce doit être optimisée pour les mobiles, c’est-à-dire qu’elle doit fonctionner de manière transparente sur les appareils mobiles et les ordinateurs de bureau.

Il est également utile d’investir dans des fonctionnalités mobiles plus robustes. La création d’une application mobile est une stratégie à explorer. Les consommateurs passent 85 % de leur temps sur leur smartphone à utiliser des applications mobiles. Il est donc judicieux de développer votre propre application ou d’intégrer votre entreprise à une application grand public plus large.

L’utilisation d’assistants mobiles à des fins de commodité est également efficace. Gartner prévoit que plus de 2 milliards d’ euros d’achats en ligne seront effectués exclusivement par des assistants mobiles cette année. Cela inclut des éléments tels que des flux de paiement plus pratiques et plus rapides qui remplissent automatiquement le nom, l’adresse et les informations de la carte bancaire de l’acheteur.

eCommerce - Une barre plus haute pour l’expédition

Les consommateurs s’attendent désormais à une expérience similaire à celle d’Amazon Prime en ce qui concerne le processus d’exécution. En d’autres termes, ils veulent que l’expédition et les retours soient bon marché (ou de préférence gratuits), rapides et pratiques.

Selon une étude récente de Temando, 80 % des acheteurs souhaitent que les détaillants proposent une option d’expédition le jour même, et 61 % veulent que leurs colis soient livrés encore plus rapidement, dans un délai d’une à trois heures après avoir passé commande. Si votre entreprise ne dispose pas de la largeur nécessaire pour offrir une expédition gratuite ou le jour même à partir de votre boutique en ligne, envisagez d’intégrer le retrait en magasin le jour même dans votre modèle d’eCommerce.

Le processus de retour doit également être transparent. Une étude Forrester (réalisée pour UPS) a révélé que 81 % des consommateurs souhaitent pouvoir renvoyer plus facilement les produits achetés en ligne. Et selon comScore, 68 % des acheteurs en ligne souhaitent que les frais de retour soient gratuits. Les outils logiciels intégrés tels que ReadyCloud vous permettent d’ajouter un processus de retour de type “Amazon” dans votre boutique en ligne.

Analyse en temps réel
Les données en temps réel permettent d’analyser tous les points d’interaction possibles entre un client et votre entreprise. La tendance des consommateurs à passer d’un canal à l’autre devient monnaie courante, ce qui rend ce type d’analyse primordial.

De nombreuses plates-formes logicielles d’eCommerce vous permettent de suivre le comportement des clients à chaque étape de la vente afin de déterminer s’il en résulte une conversion (c’est-à-dire une vente), un passage à un autre canal ou un rebondissement. Vous pouvez utiliser ces analyses pour mieux comprendre le comportement de vos clients et identifier les changements à apporter sur chaque canal ou entonnoir pour augmenter les ventes.

Les spécialistes du marketing intelligent considèrent désormais ces types d’analyse comme le fondement de leur stratégie. 77 % des professionnels du marketing pensent qu’une approche planifiée axée sur les analyses est le meilleur moyen d’optimiser leur stratégie en ligne.

Assistance en direct

Bien que les ventes en ligne s’accélèrent, de nombreux consommateurs souhaitent encore une interaction humaine réelle pour les aider à prendre leurs décisions d’achat. Selon un rapport d’Econsultancy, 83 % des clients souhaitent bénéficier d’une assistance en direct pendant leur processus d’achat et de paiement dans un magasin en ligne.

En outre, 51 % des consommateurs abandonnent s’ils n’obtiennent pas l’assistance en direct dont ils ont besoin avant de décider d’acheter quelque chose auprès d’une entreprise. Il existe une variété d’outils logiciels d’assistance en direct que vous pouvez intégrer à votre boutique en ligne, comme Intercom, Zoho SalesIQ et Live Chat.

Engager activement les clients

Les recherches montrent que les acheteurs qui s’engagent activement avec votre marque ont plus de valeur pour votre entreprise. Gallup rapporte que les acheteurs pleinement engagés visitent les détaillants en ligne 44 % de plus par an que les acheteurs désengagés.

Il est donc utile de trouver des moyens d’interagir avec vos clients. Soyez actif et réactif sur les médias sociaux, envoyez des lettres d’information par courriel, récompensez les clients fidèles avec des avantages et mettez fréquemment à jour votre blog avec des articles et des vidéos attrayants.

Boîtes d’abonnement

Les boîtes d’abonnement - c’est-à-dire des envois réguliers d’articles choisis - sont l’une des tendances les plus chaudes de l’eCommerce. Ce secteur a connu une croissance phénoménale de 3 000 % au cours des trois dernières années. Les ventes sur internet atteignent 112 milliards d’euros grâce à la digitalisation accélérée du commerce de détail. Des millions de français paient désormais chaque mois pour des envois réguliers d’articles allant des vêtements aux kits de repas en passant par les produits de rasage.

Compte tenu de la popularité croissante de ce nouveau marché en ligne, il convient de se demander s’il est judicieux d’intégrer les boîtes d’abonnement dans votre stratégie d’eCommerce. Des services comme Cratejoy et Subbly peuvent vous aider à vous lancer, en prenant en charge tout, du codage et de l’hébergement du site Web à la facturation et à la logistique d’expédition.

Croissance de l’IA (intelligence artificielle)

Nous assisterons à une montée en puissance des applications d’intelligence artificielle dans le commerce de détail en 2021, conçues pour permettre aux entreprises de favoriser une expérience plus personnalisée pour leurs clients. L’IA peut analyser des monceaux de données et déchiffrer rapidement des modèles et des tendances. Par conséquent, elle peut fournir de riches informations sur le comportement avant, pendant et après un achat, ce qui permet aux entreprises d’adapter stratégiquement des messages personnalisés pour chaque client.

L’IA est notamment utilisée par les chatbots, des logiciels qui imitent la conversation humaine et sont utilisés dans des applications comme Facebook Messenger, les SMS et les e-mails.

Comment choisir la bonne plateforme de eCommerce pour votre entreprise ?

Chaque entreprise a des besoins spécifiques pour son site d’eCommerce. Et les différentes plateformes ont leurs propres forces et faiblesses. C’est pourquoi le facteur le plus important pour choisir la meilleure plateforme de eCommerce est de savoir si elle offre les bonnes fonctionnalités pour votre entreprise.

Avec l’API d’eCommerce Square, vous pouvez intégrer un formulaire sécurisé et personnalisable sur votre site web qui vous permet d’accepter les paiements en ligne et d’effectuer des remboursements pour les paiements déjà traités. Vous bénéficiez de tous les avantages de Square directement sur votre site : dépôts rapides, rapports sur le tableau de bord et aide à la gestion des rétrofacturations. Pour utiliser l’API de Square, vous devez vous inscrire pour obtenir un compte de développeur. Découvrez comment démarrer.

Square se synchronise également avec toute une série de magnifiques plateformes de eCommerce ne nécessitant aucun codage, comme BigCommerce, Wix, Ecwid, WooCommerce, Magento et 3dcart, qui vous aident à lancer rapidement votre boutique en ligne. Toutes ces solutions se synchronisent avec Square, ce qui vous permet de gérer de manière transparente vos ventes et vos stocks en ligne et hors ligne dans un seul système centralisé. Vous pouvez consulter la Plateforme d’applications Square pour déterminer quelle plateforme d’eCommerce répond le mieux à vos besoins.

Les plugins d’eCommerce de WordPress constituent également une excellente option. Si vous gérez déjà un blog ou un site sur WordPress et que vous décidez de vous lancer dans le eCommerce au sein du même écosystème, les plugins WordPress vous donnent la possibilité de le faire. Il existe un certain nombre de plugins WordPress - WooCommerce, Ecwid, Easy Digital Downloads et Jigoshop, pour n’en citer que quelques-uns. Chacun d’entre eux répond à des besoins différents et leur mise en œuvre nécessite des connaissances techniques plus ou moins poussées.

Ce qu’il faut prendre en compte dans le choix d’une plateforme d’eCommerce

En dehors de l’adéquation des fonctionnalités, il existe un certain nombre de facteurs qui doivent influencer votre décision quant à la plateforme d’eCommerce à utiliser pour votre entreprise. Voici les éléments à prendre en compte :

Quels sont les frais de traitement des paiements ?

La plupart des plateformes d’eCommerce ont des partenariats avec des sociétés de traitement des paiements. Ces sociétés travaillent en arrière-plan pour fournir des services de traitement des paiements sécurisés aux détaillants en ligne.

Les différentes plateformes d’eCommerce ont des frais de traitement différents par transaction, alors faites vos recherches avant de décider laquelle est la meilleure pour vous. Les options d’eCommerce de Square facturent 1.4% + 0,25€ par transaction.

Est-il conforme à la norme PCI ?

La norme PCI DSS (acronyme de Payment Card Industry Data Security Standard) définit les exigences auxquelles doivent se conformer les entreprises pour accepter, stocker, traiter et transmettre en toute sécurité les données des titulaires de cartes lors d’une transaction par carte, afin d’éviter les fraudes et les violations de la sécurité. Tout vendeur qui accepte des cartes de paiement en ligne ou en personne (avec un logiciel de caisse enregistreuse) doit respecter ces règles.

L’API d’eCommerce électronique de Square facilite le traitement des paiements conformément à la norme PCI DSS. Autrement dit, une fois que le paiement entre dans notre système, il est couvert par notre conformité PCI DSS.

Frais d’hébergement et frais de passerelle de paiement

Certaines plateformes de eCommerce exigent des frais d’hébergement mensuels, qui peuvent varier considérablement (les plans de base commencent généralement à environ 30 € par mois) en fonction de l’ampleur de votre boutique en ligne.

Une passerelle de paiement gère le transfert d’informations entre le site Web d’une entreprise et la banque acquéreuse. Elle crypte les informations sensibles, comme les numéros de carte, pour garantir la sécurité du processus de paiement.

Certains fournisseurs de eCommerce incluent les frais de la passerelle de paiement dans les frais de transaction. D’autres vous permettent de choisir votre propre plateforme de passerelle de paiement, dont les prix varient. Square ne facture pas la conformité PCI.

Avez-vous un développeur ?

Si vous avez un développeur, vous pouvez envisager de créer une boutique en ligne hautement personnalisée pour votre entreprise. Dans ce cas, l’API E-Commerce de Square est une excellente solution pour intégrer une fonctionnalité de traitement des paiements sécurisés Si vous n’avez pas de développeur, une plateforme de eCommerce prête à l’emploi (comme l’un des partenaires de l’App Marketplace de Square) peut être une meilleure option.

Exemples de conception de sites de eCommerce et meilleures pratiques

La conception de votre site de eCommerce est extrêmement importante. S’il n’est pas conçu en fonction de l’utilisateur, il peut contribuer à la perte de ventes. Il existe un certain nombre de bonnes pratiques à suivre lors de la conception et de la mise en œuvre du design de votre site de eCommerce. Voici les plus importantes :

Conception de sites Web réactifs et optimisés pour les mobiles

Des études montrent que les achats mobiles en ligne commencent à dépasser les achats sur ordinateur portable et de bureau. Plus de 50 % du trafic de eCommerce en ligne provient désormais des smartphones mobiles.

C’est pourquoi vous devez vous assurer que votre boutique en ligne est dotée d’un design web réactif, qui crée un système permettant à un site unique (avec la même url) de réagir à la taille de l’appareil de l’utilisateur.

Cela signifie que les utilisateurs qui visitent votre site via leur smartphone y trouvent un texte lisible qui ne nécessite pas de zoom ou de défilement horizontal et qui dispose d’un espace suffisant pour cliquer sur les liens. Il est même possible de proposer une expérience personnalisée pour les mobiles.

Etsy est un excellent exemple. Son site mobile est propre et facile à parcourir grâce à une navigation verticale claire, des images faciles à manipuler et une barre de recherche bien visible au-dessus du pli.

Minimalisme

Une conception épurée des sites de eCommerce est essentielle pour la convivialité et les performances du site (vitesse). S’il y a une tonne d’images et de liens au-dessus du pli, le site sera encombré et il sera difficile d’y naviguer.

Optez donc pour le minimum. N’oubliez pas qu’un espacement adéquat entre les éléments de la page est important, tout comme la typographie et le contraste. Les designs minimalistes se prêtent également bien au responsive website design (et nous savons que c’est un élément clé pour les utilisateurs de téléphones portables) car ils encouragent le défilement (ce qui ne dérange pas les clients).

Le site d’art et de design CreativeBloq fait un clin d’œil au détaillant de vêtements pour hommes Best Made Company pour son design attrayant et minimaliste. La clarté du site, qui comporte de nombreux espaces blancs, permet aux photographies des produits d’occuper le devant de la scène.

Une navigation claire

Un site confus nuit à vos ventes. Vingt pour cent des acheteurs en ligne citent une mauvaise conception du site et une mauvaise navigation comme raison principale de l’abandon d’un panier ou du choix de ne pas acheter quelque chose chez un détaillant.

Pour atténuer ce phénomène, les éléments de navigation de l’eCommerce doivent être bien visibles et extrêmement organisés. Choisissez des noms de catégories et de sous-catégories évidents et limitez-en le nombre au maximum pour éviter la confusion.

Votre navigation doit toujours se trouver au même endroit et utiliser les mêmes couleurs et polices sur toutes les pages de votre site d’eCommerce.

Facilitez la recherche

Les acheteurs utilisent fréquemment la recherche pour trouver exactement ce qu’ils recherchent. La barre de recherche doit donc être l’un des éléments les plus faciles à trouver. Veillez à ce qu’elle soit placée dans l’en-tête de toutes les pages du site.

Mais il ne s’agit pas seulement de l’emplacement. Intégrez la fonctionnalité de recherche la plus robuste offerte par votre plateforme de eCommerce. Des éléments tels que les suggestions de complétion automatique, la recherche par nom de produit, la recherche par numéro de modèle et les symboles et abréviations dans un terme de recherche sont tous importants.

Inspirez-vous de sites comme Zalando. La barre de recherche est grande et bien visible en haut de la page ; elle reste au même endroit lorsque vous naviguez sur le site. Elle comprend également des suggestions d’autocomplétion pour tous les termes recherchés.

Un bouton “Ajouter au panier” grand et clair

Il doit être aussi facile que possible pour les internautes d’acheter des produits sur votre site. C’est pourquoi un bouton “Ajouter au panier” bien visible est si important. Votre bouton “Ajouter au panier” doit être placé au-dessus du pli, dans une couleur qui se distingue du reste de la page.

Il ne faut pas non plus être trop créatif avec votre texte d’appel à l’action. Dites simplement ce que vous voulez que les gens fassent (« Ajouter au panier »ou « Acheter maintenant »).

La plateforme d’eCommerce BigCommerce (qui s’intègre à Square) a récemment présenté la société de vêtements de sport Andreas Carter Sports comme un exemple de détaillant qui procède correctement à son « ajout au panier ». En changeant simplement la couleur du bouton de noir à bleu, l’entreprise a réduit les paniers abandonnés de 50 %.

Badges de confiance

L’affichage d’un sceau, d’un badge, d’un logo ou d’une icône de confiance sur votre boutique en ligne est l’une des pratiques d’eCommerce les plus importantes. Il permet aux visiteurs de vérifier que votre site Web est légitime et renforce leur confiance en votre site. Vous devez les ajouter aux pages de détail des produits et tout au long du processus de paiement. La plupart des plateformes d’eCommerce vous expliquent comment ajouter des badges de confiance lorsque vous configurez votre boutique en ligne.

Afficher les évaluations et les critiques

La preuve sociale est essentielle. Plus de 70 % des consommateurs américains consultent des avis en ligne avant d’effectuer un achat. Et 63 % des consommateurs affirment qu’ils sont plus susceptibles d’acheter sur un site qui propose des avis et des évaluations de produits.

Les avis n’aident pas seulement les clients, ils vous permettent également de recueillir des commentaires précieux et d’affiner votre offre de produits. Intégrez un système de cinq étoiles et des avis de clients sur chaque page de produit. Anthropologie est un exemple de site qui fait cela bien ; il permet même aux clients de publier des photos.

Des visuels convaincants

Investissez dans des photographies de produits de haute qualité. Présentez les images dans un format aussi grand que possible et donnez-leur suffisamment d’espace pour qu’elles puissent briller. Intégrez des fonctions de zoom et des vues sous différents angles pour que les clients puissent les voir de plus près. Si possible, incluez des vidéos sur chaque page produit pour donner aux acheteurs des informations plus complètes sur le produit et le voir en action.

Everlane fait un excellent travail dans ce domaine. L’imagerie de ses produits est claire et nette, avec une fonction de zoom et des prises de vue sous plusieurs angles. Le détaillant propose également des vidéos qui montrent comment les vêtements se comportent lorsqu’une personne se déplace avec.

Les bases du marketing de votre boutique en ligne

À l’ère de la vente au détail omnicanale, vous devez adopter une approche intégrée et multidimensionnelle pour commercialiser votre boutique en ligne. Voici les éléments de base :

L’e-mail marketing

Le marketing par e-mail reste l’un des moyens les plus efficaces de fidéliser les clients à votre entreprise. Commencez donc à constituer votre base d’abonnés. Incluez un appel à l’action sur votre site d’eCommerce, en demandant aux acheteurs de fournir leurs coordonnées pour recevoir des offres spéciales et des annonces.

Médias sociaux

Les médias sociaux sont l’un des moyens les moins coûteux de commercialiser votre boutique en ligne. Soyez actif sur les canaux qui conviennent le mieux à votre entreprise, en publiant régulièrement du contenu attrayant et des offres spéciales, et en vous engageant auprès de votre public.

Personnalisation

Les consommateurs s’attendent désormais à ce que la personnalisation fasse partie de leur expérience d’achat. Analysez vos données en temps réel pour repérer les schémas comportementaux de vos clients. Ciblez ensuite des messages stratégiques ou des recommandations de produits pour certains groupes de personnes.

Marketing de contenu

Il est essentiel que le contenu soit convaincant et éducatif et qu’il soutienne le parcours d’achat du client. Il est également essentiel pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO). Créez un blog attrayant, mettez-le à jour régulièrement et diffusez son contenu via vos réseaux sociaux et votre messagerie électronique. Les vidéos éducatives sur les produits deviennent également une forme de marketing de contenu de plus en plus efficace.

Programmes de fidélisation

Vous voulez des clients réguliers. Les programmes de fidélisation vous aident à les obtenir. Ils incitent également vos clients à fournir leur adresse e-mail, ce qui vous permet de constituer votre liste de marketing par e-mail.

Meilleures pratiques de référencement pour l’eCommerce

Le référencement, ou optimisation des moteurs de recherche, consiste à obtenir du trafic à partir des résultats de recherche « gratuits » ou « organiques » sur des moteurs de recherche comme Google et Bing. Pour optimiser le référencement eCommerce de manière évolutive, vous devez vous concentrer sur les types de pages, puis sur la segmentation par catégories de produits. Cela vous donne des informations plus granulaires et exploitables.

Ci-dessous, nous nous concentrons sur les conseils de référencement qui peuvent être appliqués à toutes les entreprises d’eCommerce.

Inscrivez-vous à Google Search Console (GSC) et à Bing Webmaster Tools (BWMT). Cela vous aide à obtenir une base de diagnostic pour la santé SEO globale de votre site.

Astuce de pro : Créez des sous-dossiers en fonction de la structure des URL pour obtenir des informations détaillées sur cette catégorie.

Créez et soumettez des sitemaps XML

La création d’un sitemap vous permet de diagnostiquer facilement les sections de votre site qui ne sont pas indexées dans les résultats de recherche. Vous pouvez utiliser des créateurs de sitemap XML gratuits comme celui-ci ; les utilisateurs avancés peuvent opter pour la création d’un sitemap avec Screaming Frog.

Astuce de pro : utilisez la segmentation pour mettre en évidence le type de page, puis la catégorie de produit (chemises, jeans, chaussures, etc.).

Utilisez pleinement votre page d’accueil pour les liens internes

Votre page d’accueil reçoit la majorité de vos liens externes, ce qui en fait la page ayant la plus grande valeur SEO ou “jus SEO”. Vous devriez créer des liens vers les catégories principales à partir de la page d’accueil pour améliorer leurs performances en termes de conversion et de classement SEO.

Astuce de pro : créez régulièrement des liens vers les nouveaux produits pour accélérer leur indexation et leur classement.

Utilisez les pages de catégories comme principal terrain d’essai

C’est sur les pages de catégories que vous devez passer le plus de temps à optimiser le spectre du référencement. Vous devez tester l’évolution de votre taux de clics (CTR) en fonction des différentes balises de titre et méta-descriptions.

Astuce de pro : exploitez vos efforts de SEM (marketing par moteur de recherche) pour obtenir des données, puis testez vos CTA de manière itérative, car les performances diffèrent selon la catégorie de produits.

Mettez en place un système pour gérer automatiquement les produits en rupture de stock ou supprimés.

Atterrir sur une page supprimée n’est pas une bonne expérience. Il en va de même pour une page contenant un message de rupture de stock. Ces éléments nuisent également à votre classement dans les moteurs de recherche. C’est pourquoi il est important de mettre en place des systèmes qui ajustent automatiquement votre site lorsque des produits sont en rupture de stock ou supprimés.

Astuce de pro : n’envoyez pas de redirections de pages vers la page d’accueil. Cela dissout l’équité des liens historiques de l’URL source.

__Nommez les produits de manière à favoriser le référencement. __

Que vous ayez construit une solution d’eCommerce personnalisée avec une API d’eCommerce ou que vous vendiez des produits sur un site comme eBay ou Amazon, nommer vos produits de manière intuitive est l’une des meilleures pratiques de référencement les plus importantes. Un produit nommé “pull en cachemire gris” est beaucoup plus facile à découvrir qu’un produit nommé “cardigan couleur ardoise”.

Marketing des médias sociaux pour l’eCommerce

Les médias sociaux doivent faire partie intégrante de votre stratégie d’eCommerce. Vous devez régulièrement publier du contenu convaincant sur vos canaux sociaux. Mais certaines plateformes de médias sociaux sont plus efficaces que d’autres.

Dans une enquête d’eMarketer, les spécialistes du marketing des médias sociaux ont désigné Facebook comme le leader incontesté en termes de retour sur investissement, suivi de Twitter puis d’Instagram. Et bien que Snapchat soit très en vogue en ce moment, seuls deux pour cent des répondants à l’enquête ont déclaré qu’il produisait le meilleur retour sur investissement. Si vous disposez d’une bande passante limitée, concentrez vos efforts en matière de médias sociaux sur les réseaux dont vous savez qu’ils produiront des résultats.

Hubspot a publié les résultats d’une étude intéressante réalisée par Shopify qui a analysé les principaux avantages marketing de chaque plateforme de médias sociaux. Voici les conclusions les plus intéressantes :

Facebook génère du trafic sur les sites Web : la plateforme génère près de deux tiers des visites sur les médias sociaux des magasins d’eCommerce analysés dans l’étude.

Facebook stimule les ventes : Facebook est également le réseau le plus efficace lorsqu’il s’agit de générer des ventes. En moyenne, 85 % de toutes les commandes passées sur les médias sociaux proviennent de Facebook.

Les réseaux visuels génèrent les valeurs de commande les plus élevées : si Facebook est le plus efficace pour augmenter le trafic sur le site web et le volume des ventes, les réseaux visuels comme Pinterest, Polyvore et Instagram génèrent les valeurs de commande les plus élevées.

L’e-mail marketing pour le eCommerce

Les spécialistes du marketing ont classé l’email marketing comme le canal le plus efficace pour l’acquisition et la fidélisation des clients dans une enquête récente de WBR Digital et emarsys. Et selon un rapport d’Econsultancy et Adestra, l’e-mail est le canal qui connaît la plus forte croissance en termes de retour sur investissement marketing.

Pour obtenir les meilleurs résultats de vos efforts en matière d’email marketing, vous devez segmenter votre liste afin de pouvoir fournir le contenu le plus intéressant pour chaque type de public. Square Email Marketing vous facilite la tâche. Le logiciel analyse automatiquement votre liste selon qu’il s’agit de clients fidèles, réguliers ou non, afin que vous puissiez adapter vos messages et vos offres en conséquence.

Dans le paysage actuel de la vente au détail, de plus en plus concurrentiel, une présence riche et solide en matière d’eCommerce est essentielle. Les conseils et les meilleures pratiques fournis dans ce guide vous aideront à créer une boutique en ligne fantastique, puis à la faire passer au niveau supérieur.