Business glossaire

Qu’est-ce que la déflation ?

La déflation est un terme économique qui se caractérise par une baisse générale, durable et continue des prix. Il s’agit donc du contraire de l’inflation : certains parlent même d’inflation négative.

Il faut toutefois faire attention à ne pas confondre la déflation avec la désinflation, qui constitue une baisse de l’inflation.

Quelles sont les causes de la déflation ?

La déflation peut s’expliquer d’une multitude de façons, par des causes aussi bien structurelles que conjoncturelles. Pour simplifier, disons qu’elle se produit généralement lorsque la demande de biens et/ou de services est plus faible que l’offre. Une telle situation peut se produire lorsque la consommation diminue au profit de l’épargne ou lorsque l’offre a augmenté de manière démesurée, dépassant largement l’offre à laquelle elle était censée répondre.

La déflation peut également se produire lorsque l’offre monétaire n’est plus suffisante pour répondre à l’offre ou quand la masse monétaire reste fixe. Elle peut d’ailleurs être provoquée par les banques centrales afin de réguler un marché.

Enfin, les politiques économiques peuvent entraîner la déflation, à consommer par la baisse des dépenses publiques qui encourage la consommation.

Quelles sont les conséquences de la déflation ?

Si la déflation peut d’abord sembler positive car elle entraîne d’abord une augmentation du pouvoir d’achat des ménages, les conséquences se révèlent ensuite rapidement négatives.

Tout d’abord, la baisse des prix entraîne une baisse du chiffre d’affaires et donc des bénéfices des entreprises. Ces dernières réagissent en diminuant leurs investissements et en baissant les salaires, ce qui mène à une baisse de la consommation et de nouvelles chutes de prix. En outre, ces baisses de revenus qui touchent les professionnels comme les particuliers rendent difficiles le paiement des charges fixes comme le remboursement des emprunts et autres crédits : les experts utilisent le terme de spirale déflationniste pour caractériser ce phénomène qui se caractérise par une ultérieure baisse des prix mais aussi des taux d’intérêt et du cours de la Bourse.

Quelques exemples de déflation

L’exemple le plus célèbre d’un point de vue historique est la dépression mondiale des années 1930, consécutive au krach boursier américain de 1929. L’exemple le plus récent est la « crise des subprimes » qui, en 2008, une crise financière qui a eu des répercussions dans le monde entier en 2007 et 2008.

Depuis le début des années 1990, le Japon se trouve dans une situation de déflation et n’arrive pas à relancer son économie malgré des réformes structurelles et des politiques budgétaires comme monétaires adaptées.

En Europe, des pays tels sur la Suède, le Danemark et la Suisse ont connu, entre 2015 et 2016, des situations difficiles avec des baisses des prix et des taux d’intérêt, qui ont entraîné, d’une part, une diminution de la production et, d’autre part, une augmentation du chômage. L’Irlande a, quant à elle, été durablement touchée par la crise des subprimes : il s’agit du pays d’Europe où les salaires ont le plus baissé depuis les années 2010. En fait, les analystes s’accordent à dire que la zone Euro a frôlé la déflation entre 2013 et 2016.

Questions fréquentes sur la déflation

Qu’est-ce que la déflation sectorielle ?

La déflation sectorielle est, comme son nom l’indique, une déflation qui ne touche qu’un seul secteur de la vie économique. Elle se produit lorsque des progrès techniques entraînent des gains de productivité et donc une baisse des coûts. Depuis les années 1990, les secteurs de la téléphonie mobile et de l’informatique en sont de parfaits exemples, avec des produits de moins en moins chers, et de plus en plus demandés.

La France risque-t-elle la déflation ?

Comme nous le disions plus haut, la France est menacée par la déflation en tant que membre de la zone euro. En effet, outre les résultats du pays, il faut considérer le taux d’inflation annuel négatif de ses voisins méditerranéens, notamment la Grèce, l’Italie et l’Espagne. Il est toutefois important de préciser que les baisses de prix s’expliquent par la baisse des prix des énergies importées, facturées en dollars, une monnaie longtemps dépréciée par rapport à l’euro.

En outre, la Banque Centrale Européenne (BCE) mène une politique économique proactive afin de lutter contre la pression déflationniste, notamment en réduisant les taux d’intérêts directeurs et en rachetant des actifs aux institutions financières afin de favoriser les crédits.

Découvrez comment Square peut vous aider, au quotidien, dans la gestion de votre entreprise

Découvrez comment Square peut vous aider à gérer votre entreprise.

Logiciel de caisse gratuit

Le logiciel de caisse Square facilite la vente en personne, en ligne, par téléphone ou en personne. Il est simple à utiliser et ne nécessite aucune formation.

Liens de paiement

Créez des liens de paiement, des boutons d’achat ou des QR codes avec Square paiements en ligne. Partagez-les en ligne et commencez à vendre sans site web.

Terminal de paiement

Square Terminal est le TPE pour tout, de la gestion des articles à l’impression des reçus , en passant par la prise en charge des paiements.

Guides de l'entrepreneur

Vous n’êtes pas seul dans votre aventure ! Notre guide de l’entrepreneur contient de nombreux contenus pour vous guider pas à pas dans le développement de votre entreprise.