Business glossaire

Qu’est-ce que le coût marginal ?

Le coût marginal est un terme comptable qui désigne le coût de la dernière unité produite ou le coût de production d’une unité supplémentaire.

D’après le Plan Comptable Général (ou P.C.G.), le coût marginal est « la différence entre
l’ensemble des charges courantes nécessaires à une production donnée et l’ensemble de celles qui sont nécessaires à cette même production majorée ou minorée d’une unité ».

En d’autres termes, il s’agit d’un indicateur qui permet d’évaluer la variation du coût en fonction de la hausse ou de la baisse de la production. À ce propos, il est important de noter que s’il s’applique naturellement à la fabrication de biens, il est également utilisé pour la prestation de services puisque ces derniers ont également en coût, à la fois en temps et en matériel.

En fait, connaître le coût marginal permet de s’interroger sur la rentabilité d’une hausse ou d’une baisse de la production ainsi que sur le niveau d’activité optimal pour un profit maximal. Par conséquent, il peut également vous aider à mieux fixer vos prix.

Comment calculer le coût marginal ?

Le coût marginal est un dérivé du coût total.

Il se calcule par la formule suivante :

Cm = variation du coût total/variation des quantités produites

Les économistes le représentent souvent sous la forme d’une courbe qui ressemble à une parabole concave, puisque le prix unitaire lorsque la quantité produite augmente, avant d’augmenter de nouveau.

Exemple pratique pour comprendre le coût marginal

Imaginons que vous dirigez une entreprise de menuiserie spécialisée dans la fabrication de tables. En comptabilisant vos charges fixes et vos charges variables, le coût total de production de 10 tables est de 2 400 euros. En tenant compte de l’augmentation des charges variables, le coût pour 11 tables est de 2 695 euros.

Le coût marginal unitaire est donc égal à

(2 695 – 2 400) / 11 – 10 = 295/1 = 295

En d’autres termes, si produire une table coûte 240 euros tant que l’entreprise en produit 10, en fabriquer une 11ème coûte plus cher.

Si les tables sont vendues 300 euros, le bénéfice réalisé par table n’est plus de 60 euros mais de 5 euros. Un tel profit ne justifiant sans doute pas, la production d’une table supplémentaire, vous devez vous demander à partir de quelle production, les profits augmentent de nouveau.

En y réfléchissant, cette différence n’est pas surprenante car les charges fixes restent stables tandis que les charges variables augmentent d’une manière qui n’est pas proportionnelle à la production. Cela peut se produire lorsqu’il faut acheter des matières premières supplémentaires, se doter de nouveau matériel ou recruter un nouvel employé. Il faudra donc produire davantage pour amortir un tel amortissement.

C’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises souhaitent s’agrandir lorsqu’elles doivent faire face à des coûts fixes importants, afin de réaliser des économies d’échelle.

Questions fréquentes sur le coût marginal ?

Quelle est la différence entre le coût marginal et le coût moyen ?

Le coût moyen correspond au coût de production d’un bien ou d’un service par rapport au coût total de la production.

Il s’obtient par le calcul suivant :

coût moyen = coût total /quantité produite

Dans notre exemple précédent, le coût moyen de production d’une table est de 240 euros.

Veillez à ne pas confondre les abréviations car le coût moyen s’écrit CM tandis que le coût marginal est abrégé CM.

Qu’est-ce que la recette marginale ?

La recette marginale correspond au prix de vente de la production supplémentaire. Il s’obtient par le calcul suivant :

résultat marginal = recette marginale – coût marginal

Reprenons notre exemple précédent en imaginant que l’entreprise accepte de produire 10 tables supplémentaires. Le coût marginal est alors de 2 950 euros. Si les tables sont vendues 300 euros, le résultat marginal est donc de 3 000 – 2950 euros = 50 euros.

En règle générale, un résultat marginal positif est signe qu’il est intéressant d’accepter la commande. Mais celui obtenu dans notre exemple est tellement faible que la question se pose.

Il convient alors de calculer le bénéfice dans son ensemble :

6 000 – (2400 + 2950) = 6 000 – 5350 = 650 euros

Le profit est alors de 32,50 euros par table et non plus de 60 mais il peut justifier la décision d’accepter.

Découvrez comment Square peut vous aider, au quotidien, dans la gestion de votre entreprise

Découvrez comment Square peut vous aider à gérer votre entreprise.

Logiciel de facturation

Square Factures est un logiciel de facturation gratuit et tout-en-un qui aide avec le traitement des demandes des entreprises, le suivi et la gestion de leurs factures, de leurs devis et de leurs paiements à partir d’un seul endroit.

Boutique en ligne gratuite

Avec Square en ligne, vous pouvez transformer n’importe quelle entreprise en un commerce en ligne avec une boutique en ligne gratuite. Créez une boutique en ligne gratuite qui se synchronise avec votre inventaire et vos médias sociaux.

TPE mobile

Square Reader vous permet d’accepter les cartes de crédit, les cartes sans contact, Apple Pay et Google Pay n’importe où. Connectez-vous sans fil, acceptez rapidement les paiements et recevez vos paiements rapidement.