Mises à jour système

Nous rencontrons des problèmes susceptibles affecter vos services Square. Nous continuerons de mettre à jour notre page d’état avec plus d’informations.

Accueil>Protégez votre entreprise

Protégez-vous des arnaques et des fraudes

Les escroqueries et la fraude sont des dangers regrettables associés à l’ère numérique. Quand vous acceptez un paiement par carte, il y a toujours un risque que la carte ou les informations de la carte aient été volées et soient présentement utilisées à des fins frauduleuses. Le fraudeur peut continuer à accumuler des dépenses jusqu’à ce que le vrai détenteur de la carte remarque l’activité inhabituelle et conteste les transactions auprès de sa banque.

En tant que vendeur, les sociétés émettrices de cartes de paiement vous tiennent responsables des transactions frauduleuses. Square met tout en œuvre pour détecter les activités inhabituelles et vous aviser des problèmes de fraude ou d’escroquerie, mais vous restez la personne la mieux placée pour vous défendre contre ces menaces. Il est essentiel d’apprendre comment détecter et éviter les transactions suspectes.

Signes pouvant permettre de reconnaître un acheteur aux intentions frauduleuses

Lorsque les fraudeurs s’approprient les informations d’une carte, ils ont habituellement un des deux objectifs suivants :

  • Obtenir de vous des marchandises sans les payer

  • Obtenir frauduleusement des fonds en vous trompant.

Les fraudeurs ont tendance à adopter des comportements identifiables – des signes révélateurs auxquels vous devriez être attentifs avant de finaliser une transaction avec un acheteur.*

L’acheteur vous demande de transférer une partie d’un paiement par carte à un tiers

Les fraudeurs vous demanderont parfois d’utiliser une partie de la transaction par carte pour payer un fournisseur particulier (comme un chauffeur, un traiteur, un organisateur d’événement ou une entreprise de livraison). Souvent, ils vous demanderont d’effectuer un transfert de fonds irréversible (transfert bancaire, transfert via Western Union ou transfert par mandat). Ces types de demandes sont très souvent associés à une fraude.

Dans ce cas, le vrai détenteur de la carte contesterait la transaction auprès de sa banque et vous seriez responsable de rembourser le plein montant. Afin de vous protéger et de protéger votre entreprise, n’envoyez jamais une partie du paiement d’un client à un fournisseur ou à une entreprise de transport tiers.

Les achats sont effectués exclusivement par téléphone, e-mail ou SMS

Si un client évite tout contact en personne alors que normalement, le type de transaction en cause l’exigerait, il peut tenter de vous escroquer. Les services de traiteur, de coiffeur et de photographie sont des exemples courants de ce type de transaction. Le client peut expliquer son absence en alléguant une hospitalisation ou un problème auditif. Cette approche est souvent utilisée par les fraudeurs pour deux raisons : dissimuler leur véritable identité et susciter de la sympathie en espérant que vous serez plus enclin à accommoder leurs demandes inhabituelles.

Commandes et modes de livraison inhabituels

De nombreux achats illégaux mettent en cause des demandes particulières ou des irrégularités entourant la livraison des marchandises, notamment :

  • Des codes postaux de facturation et d’expédition qui ne correspondent pas

  • Insistance sur l’obtention d’une livraison ou d’un service urgent (peut indiquer que l’acheteur est pressé de conclure la transaction avant que les informations sur la carte volée ne soient signalées)

  • Commandes importantes et récurrentes dans un court laps de temps

  • Commandes en gros de marchandises pouvant être revendues facilement (t-shirts non imprimés, appareils électroniques, clés USB, etc.)

  • Demandes de transférer les fonds à une entreprise de transport recommandée par l’acheteur

Problèmes de transaction par carte

Il existe certains indicateurs qu’un acheteur utilise une liste de plusieurs numéros de cartes de crédit volées pour effectuer des achats frauduleux.

  • La carte est refusée. Une réponse « refusée » peut indiquer que la banque émettrice de la carte a marqué la transaction comme étant à vérifier.

  • L’acheteur vous demande de fractionner et/ou de porter une commande sur plusieurs cartes. Comme pour les refus de carte, un fraudeur peut tenter de répartir une transaction sur plusieurs cartes.

Comment protéger votre entreprise

  • N’envoyez ni ne transférez jamais d’argent à un tiers sur demande de votre client (y compris par Western Union, MoneyGram, transfert bancaire, etc.).

  • N’acceptez aucun paiement par carte pour des services qui ne font pas partie des activités normales de votre entreprise.

  • Ne faites jamais appel à un service de livraison tiers que vous ne connaissez pas bien. Adressez-vous toujours à une entreprise de livraison fiable pour envoyer vos produits (p. ex., UPS, Fedex, etc.).

  • Évitez de fractionner les commandes de montant élevé en plusieurs petits versements.

  • Vérifiez que le code postal de facturation correspond au code postal associé à la carte. Si ce n’est pas le cas, demandez au client de vous expliquer pourquoi. La raison devrait être logique dans le contexte de la commande (p. ex., le type de produit ou la quantité devrait correspondre à un cadeau).

  • Demandez un document d’identification officiel afin de vérifier l’identité de l’acheteur.

Si vous soupçonnez une fraude, faites savoir au client que vous ne pouvez pas accepter la vente. Nous contacter si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant un client.

En savoir plus sur les meilleures pratiques pour l’acceptation des cartes de paiement

Notifications de fraude par e-mail de Square

Sécurité Square, l’ensemble de services et d’outils que nous offrons pour préserver l’intégrité de votre compte, comprend la surveillance en direct des transactions. Cette fonction nous permet de détecter les transactions suspectes et de les examiner. Si nous déterminons qu’une transaction sur votre compte est probablement une tentative de fraude, nous vous aviserons par e-mail.

Lorsque vous recevez une alerte par e-mail, nous vous demandons de ne pas expédier les commandes en cours d’examen, ou de ne pas accepter d’autres paiements du client concerné jusqu’à ce que vous ayez de nos nouvelles. Dans le cadre de notre enquête, nous examinerons les détails de vos transactions et nous les comparerons avec d’autres comportements frauduleux connus que nous avons remarqués.

Il faut généralement compter un jour ouvrable pour finaliser une vérification. Nous vous enverrons un deuxième e-mail pour vous communiquer le résultat de l’examen ou pour vous demander des renseignements supplémentaires, le cas échéant.