Mises à jour système

Nous rencontrons des problèmes susceptibles affecter vos services Square. Nous continuerons de mettre à jour notre page d’état avec plus d’informations.

Retour à la page d’accueil

Conseils concernant les images des sites Web et les médias sociaux

Le code HTML des images qui s’affichent sur un site Web contient ce que l’on appelle un « texte optionnel » (« alt text ») que les lecteurs d’écran peuvent lire pour décrire les images à l’intention des visiteurs qui ne peuvent pas les voir. L’utilisation d’un texte optionnel pertinent est également importante en vue de l’optimisation pour les moteurs de recherche, car ceux-ci peuvent « lire » le texte et donc mieux comprendre le contenu d’une page.

Il y a quelques points clés à retenir lors de la rédaction d’un texte optionnel pour une image :

  • Le texte doit être bref et centré sur l’objectif et le contenu de l’image.

  • Le texte optionnel ne doit pas commencer par des phrases du type « Une image de » ou « Image de ». Cela n’est pas nécessaire, car les lecteurs d’écran reconnaîtront déjà le contenu comme étant une image.

  • Si une image joue un rôle purement décoratif et sans lien avec le contenu de la page, le champ du texte optionnel doit être laissé vide.

  • On peut saisir le texte optionnel directement sous une image ou à proximité de celle-ci sur la page concernée. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’ajouter le texte de la balise HTML « alt text », puisque cette donnée est déjà disponible sur la page.

  • Si l’on ajoute un lien à une image, le texte optionnel doit alors décrire la fonction du lien (bien qu’il soit préférable d’inclure un lien à du texte plutôt qu’à une image).

  • Il est facile d’ajouter du texte optionnel aux éléments visuels de votre site Web. Il suffit de cliquer sur l’élément visuel pour faire apparaître les options, puis de cliquer sur « Avancé »; vous accéderez alors au champ du texte optionnel. N’oubliez pas de publier à nouveau votre site après avoir ajouté un texte optionnel à une image. Pour en savoir plus, consultez notre guide pratique sur l’utilisation des images ou la page de WebAIM [anglais] consacrée au texte optionnel pour approfondir la question de son utilisation.

Si votre site Web comprend des vidéos ou des fichiers audio, vous pouvez ajouter des légendes et réaliser des transcriptions de ces éléments afin de les rendre accessibles à tous les utilisateurs.

Si votre vidéo est hébergée par YouTube, il est très facile d’ajouter des légendes. En fait, YouTube propose même une option de sous-titrage automatique en plusieurs langues pour les vidéos. Cette option s’appuie sur la reconnaissance vocale et ne donne donc pas forcément des résultats parfaits, mais vous pouvez revoir et modifier les sous-titres après avoir traité la vidéo. En savoir plus au sujet des légendes automatiques de YouTube ici.

Vimeo vous permet également d’ajouter des sous-titres à vos vidéos, mais n’offre aucune option de sous-titrage automatique. Consultez ce guide pratique de Vimeo pour apprendre comment ajouter des légendes à une vidéo hébergée avec Vimeo.

Il est également possible d’ajouter des sous-titres directement à un fichier vidéo, mais cette option nécessite un logiciel de montage vidéo, elle est plus compliquée et plus longue. Si possible, choisissez pour l’hébergement de votre vidéo des sites comme YouTube ou Vimeo qui permettent d’ajouter facilement des sous-titres.

Vous pouvez également créer des transcriptions textuelles des fichiers audio de votre site. Ces transcriptions ne doivent pas nécessairement être textuellement identiques au contenu, mais doivent transmettre le contenu avec précision. Si votre fichier audio est court, vous pouvez le transcrire vous-même manuellement en écoutant, en faisant une pause, en saisissant ce que vous avez entendu et en répétant ce processus jusqu’à ce que vous ayez terminé. Pour les fichiers plus longs, vous pouvez envisager de faire appel à un service tel que Trint, qui transcrira automatiquement les fichiers audio que vous aurez téléversés. Vous devrez toujours passer en revue les transcriptions et apporter des corrections si nécessaire, mais cela vous fera gagner beaucoup de temps pour les longs enregistrements.

Pour plus de détails sur l’accessibilité de l’audio et de la vidéo, consultez le guide de WebAIM.