Paiements EMV et responsabilités

Ce guide vous expliquera les bases de la technologie de carte EMV à puce, ses avantages et les meilleures pratiques pour accepter des cartes à puce et évitez les litiges de paiement.

Qu’est-ce qu’un litige de paiement?

Là où il y a des paiements, il y a des litiges de paiement. Un litige se produit lorsqu’un titulaire de carte contacte sa banque et demande l’annulation d’une transaction. En cas de contestation de paiement, il est possible que les fonds déposés dans votre compte bancaire soient retournés de force à la carte utilisée pour l’achat.

Un titulaire de carte peut contester un paiement s’il croit que sa carte ou les informations de sa carte ont été volées et utilisées pour un achat non autorisé. La fréquence des transactions frauduleuses a fini par inciter le secteur des cartes de paiement à mettre au point une technologie de traitement plus sûre afin de lutter contre la fraude : les cartes à puce EMV et les lecteurs de cartes à puce EMV.

Pourquoi les cartes à puce EMV sont-elles sécuritaires?

Les cartes à puce ont des caractéristiques de sécurité évoluées qui contribuent à prévenir la fraude. Le petit carré de métal dans le coin gauche de votre carte EMV est une puce informatique qui rend extrêmement difficile l’extraction des données qu’elle contient.

“Carte

Lorsque vous insérez une carte à puce dans un terminal de paiement, elle communique avec celui-ci dans un langage secret pour s’assurer que tout est conforme. Ce type de communication électronique est conçu afin de protéger les renseignements de la carte de votre client.

La technologie EMV s’est avérée efficace pour lutter contre la fraude. La firme de recherche Aite Group rapporte que les pertes provenant des contrefaçons et des cartes perdues ou volées au Canada ont chuté de 245 millions de dollars en 2008 à 111 millions de dollars en 2013.

Éviter les litiges grâce aux lecteurs EMV

Les cartes à puce EMV constituent la norme pour les paiements « en personne » (lorsque l’acheteur présente sa carte). Toutefois, on n’en tire pleinement avantage que si l’on insère la carte dans un lecteur de cartes à puce EMV. Les vendeurs sont censés accepter les paiements par carte EMV au moyen des lecteurs de cartes à puce. Ils sont tenus responsables (par le réseau de cartes) des réclamations pour fraude s’ils n’ont pas traité la carte à puce dans un dispositif conforme et sûr.

Disons par exemple qu’un fraudeur effectue un achat dans votre commerce au moyen d’une carte EMV volée ou contrefaite. Ensuite, des jours (voire des mois) plus tard, le véritable titulaire de la carte découvre la transaction qu’il n’a pas faite et la conteste auprès de sa banque.
Si vous avez traité la transaction en glissant la carte ou en saisissant son numéro, vous aurez la responsabilité de rembourser les fonds. Si au contraire vous avez inséré la carte dans un lecteur de cartes à puce EMV, vous êtes protégé : l’argent que vous avez durement gagné ne bougera pas.

Autre technologie de paiement sécurisée

En plus de l’EMV, les clients et les commerçants ont adopté une autre forme de paiement sécurisé : les transactions CCP. CCP signifie « communication en champ proche » et fait référence à la technologie qui traite les paiements mobiles « sans contact » comme Apple Pay et Android Pay.

Les paiements sans contact sont des paiements authentifiés, ce qui signifie qu’ils sont extrêmement sécurisés et présentent un très faible risque de fraude. Dans le cadre d’un paiement sans contact, comme Apple Pay, vos détails de paiement sont chiffrés de façon dynamique, ce qui les rend pratiquement impossibles à déchiffrer par les fraudeurs. Ils sont également protégés par la technologie d’empreintes digitales d’Apple (Touch ID); par conséquent, même si quelqu’un volait votre téléphone, il ne pourrait accéder à votre portefeuille mobile.

“Lecteur

Apple Pay et les autres paiements sans contact sont aussi sûrs que les transactions EMV. De la même façon que lorsque vous acceptez les paiements en insérant la carte EMV, vous ne pouvez pas être tenu responsable de paiements frauduleux effectués au moyen de la technologie sans contact.

Le lecteur Square Reader sans contact et cartes à puce ne coûte que 59 $. Il permet d’accepter aussi bien la carte à puce que le paiement CCP, désormais le mode de paiement préféré de nombreux titulaires de carte.