Comment gérer vos finances d'entreprise

La formation et l’organisation sont deux clés pour assurer la santé financière de votre entreprise. Une bonne gestion de vos finances stabilise votre entreprise et diminue le risque de faillite.

Si vous êtes (ou allez devenir) entrepreneur, vous savez que la gestion des finances peut être un défi. Vous préférez sans doute concentrer vos efforts sur la fabrication de votre produit ou la prestation de votre service. La finance d’entreprise peut ressembler à une corvée et vous pourriez prendre de mauvaises habitudes financières qui pourraient un jour nuire à votre entreprise.

Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience dans la gestion des finances d’une entreprise, découvrez dans cet article des conseils sur comment gérer les finances d’une entreprise.

L’importance de la gestion des finances de votre entreprise

L’étape la plus importante pour tout propriétaire d’entreprise est de se former. En comprenant les compétences de base nécessaires à la gestion d’une petite entreprise - comme effectuer des tâches comptables simples, demander un prêt ou rédiger des états financiers - les propriétaires d’entreprise peuvent se créer un avenir financier stable et éviter l’échec. En plus de la formation, une bonne organisation est une composante majeure d’une bonne gestion financière.

Pour l’entrepreneur, la gestion des finances ne se résume pas à un rendez-vous annuel avec un comptable. Il est vital pour un gérant d’entreprise de comprendre l’importance et l’avantage de suivre correctement les informations financières tout au long de l’année.

Ce qu’il faut retenir : La gestion des finances de votre entreprise est importante pour créer un avenir financier stable où le risque de faillite est minimisé.

Conseils pour gérer les finances d’une jeune entreprise

Vous voulez rester maître de vos finances ? Voici quelques mesures que vous devriez prendre en tant que propriétaire d’une petite entreprise.

1. Payez-vous vous-même

Si vous dirigez une petite entreprise, il peut être facile d’essayer de tout mettre dans les opérations quotidiennes. Après tout, ce capital supplémentaire peut souvent contribuer à la croissance de votre entreprise. Surtout au début, vous pourriez être tenté de négliger de vous payer vous-même, pensant qu’il est plus important de faire fonctionner l’entreprise et de payer tous les autres.

Néanmoins, en tant que propriétaire d’entreprise, vous ne devriez pas négliger votre propre rôle dans l’entreprise et vous devriez vous rémunérer en conséquence. N’oubliez pas que vous faites partie de l’entreprise et que vous devez vous rémunérer autant que vous payez les autres. Vous voulez vous assurer que votre entreprise et vos finances personnelles sont en bonne santé.

2. Investissez dans la croissance

En plus de vous rémunérer, il est important de mettre de l’argent de côté et d’étudier les possibilités de croissance. Cela peut permettre à votre entreprise de prospérer et d’évoluer dans une direction financière saine. En effet, les propriétaires d’entreprise doivent toujours garder un œil sur l’avenir.

Pour qu’une petite entreprise puisse continuer à se développer, à innover et à attirer les meilleurs employés, elle doit montrer qu’elle est prête à investir dans l’avenir. Ne doutez pas que vos clients apprécieront le niveau de service accru. De leur côté, les employés verront que vous investissez dans l’entreprise et dans leurs carrières.

Et au final, vous ajouterez de la valeur à votre entreprise , beaucoup plus que si vous vous contentiez de consacrer tous vos bénéfices à des affaires personnelles.

3. N’ayez pas peur des prêts

Les emprunts peuvent faire peur. Vous pourriez vous inquiéter du risque de défaut de remboursement et des éventuelles répercussions financières dramatiques.

Cependant, sans l’afflux de capitaux que vous obtenez grâce aux prêts, vous risquez d’être confronté à des difficultés importantes lorsque vous tenterez d’acheter des équipements ou de développer votre équipe. Vous pouvez également utiliser le produit d’un prêt pour augmenter votre trésorerie et ainsi rencontrer moins de problèmes pour payer vos employés et vos fournisseurs à temps.

4. Limitez-vous au stock vraiment nécessaire

La gestion du stock est un domaine qui peut fortement impacter votre finance d’entreprise. Si vous n’êtes pas attentif, vous allez perdre de l’argent à cause des invendus et des produits périssables. Vous aurez aussi des coûts de stockage trop élevés. Il est donc essentiel que vous appreniez à optimiser vos stocks.

5. Ayez une bonne stratégie de facturation

Tout propriétaire d’entreprise doit faire face à des clients qui payent les factures en retard. Gérer les finances d’une petite entreprise signifie également gérer les flux de trésorerie afin de s’assurer que votre entreprise reste à flot au jour le jour. Si vous avez du mal à recouvrer les sommes dues par certains clients, il est peut-être temps de faire preuve de créativité dans votre façon de les facturer.

Si vous avez trop d’argent immobilisé dans des factures impayées, cela peut entraîner des problèmes de trésorerie, et c’est là l’une des principales causes de faillite des entreprises. Si vous avez un client qui paie régulièrement en retard, la meilleure solution n’est pas forcément de le harceler avec des relances et des appels téléphoniques répétés. Essayez plutôt une approche différente en modifiant les conditions de paiement.

Par exemple, si l’échéance normale de la facture est de 30 jours, vous pouvez lui proposer une remise de 2 % s’il paie l’intégralité du montant dans les 10 jours. Ce genre de mécanisme peut vous aider à améliorer le taux de recouvrement de vos débiteurs et à fluidifier votre trésorerie.

6. Étalez les paiements d’impôts

Si vous avez du mal à économiser pour payer vos impôts en fin de trimestre, mettez plutôt en place un paiement mensuel. De cette façon, vous pourrez mieux anticiper et traiter les paiements d’impôts comme toute autre dépense mensuelle de fonctionnement.

7. Surveillez les entrées et les sorties d’argent

Il s’agit d’une pratique évidente, mais très importante. Faites de votre mieux pour consacrer du temps chaque jour ou chaque mois à l’examen et au contrôle de vos livres comptables, même si vous travaillez avec un comptable. Ne négligez pas les rapprochements bancaires et consacrez un peu de temps chaque mois à l’examen des factures impayées.

Cela vous permettra de vous familiariser davantage avec les finances de votre entreprise et de faire la chasse aux dépenses inutiles. De plus, vous éviterez aussi de laisser votre comptable en totale autonomie et vous pourrez garder un œil sur son travail.

8. Concentrez-vous sur les dépenses mais aussi sur le retour sur investissement

Mesurer les dépenses et le retour sur investissement peut vous donner une image claire des investissements qui ont du sens et de ceux qui ne valent peut-être pas la peine d’être poursuivis. En tant que propriétaire d’une jeune entreprise, vous devez absolument faire attention à la façon dont votre argent est dépensé.

Concentrez-vous sur le retour sur investissement qui accompagne chacune de vos dépenses. Si vous ne le faites pas, vous pouvez perdre de l’argent avec des investissements non pertinents ou de mauvaises dépenses. Vous devez savoir où passent vos euros durement gagnés et si chaque investissement est rentable. Si une dépense n’est pas rentable, réduisez la et consacrez un peu plus d’argent aux initiatives qui fonctionnent pour vous et votre entreprise.

9. Instaurer de bonnes habitudes financières

L’établissement de protocoles financiers internes, même s’il s’agit simplement de consacrer du temps à l’examen et à la mise à jour des informations financières, peut grandement contribuer à protéger la santé financière de votre entreprise. Le fait de suivre l’évolution de vos finances peut vous aider à atténuer les fraudes ou les risques.

Puisque votre entreprise est jeune, vous manquez probablement de temps et d’argent, et vos capacités technologiques sont limitées. Toutefois, cela ne devrait pas vous empêcher de mettre en place une sorte de contrôle interne, des outils existent.

Cela est particulièrement important si vous avez des employés. Des contrôles internes trop faibles peuvent entraîner des fraudes ou des vols de la part des employés, et peuvent potentiellement vous causer des problèmes juridiques si vous (ou un employé) ne respectez pas certaines lois.

10. Planifiez à l’avance

Certes, vous avez des problèmes que vous devez régler au jour le jour, mais lorsqu’il s’agit de vos finances d’entreprise, vous devez planifier l’avenir. Si vous ne regardez pas vers les cinq à dix prochaines années, vous êtes déjà en retard sur la concurrence.

Ce qu’il faut retenir : Pour gérer au mieux les finances d’une petite entreprise, payez-vous un salaire à partir des revenus de votre entreprise, planifiez à l’avance, remboursez vos dettes en temps voulu et concentrez-vous sur votre retour sur investissement.

Ressources utiles pour gérer vos finances d’entreprise


Prochaines étapes

Développer votre entreprise

Il existe différentes façons de développer et de faire croître une entreprise. Découvrez comment emmener votre entreprise encore plus loin !