Square Guide

Comment démarrer une entreprise : un guide convivial à l’intention des nouveaux propriétaires d’entreprise

Apprenez comment démarrer votre entreprise à l’aide de ce guide — de la création d’un plan d’affaires à l’obtention de permis et au respect des obligations juridiques.

Table des matières

Introduction

Introduction au démarrage d’une entreprise

Vous avez ainsi donc décidé de voler de vos propres ailes et de démarrer votre entreprise. Tout d’abord, félicitations pour ce grand saut! Être en affaires procure une satisfaction qui va bien au-delà du succès monétaire que vous pourriez connaître. Il y a l’autonomie que cela confère — et le fait de savoir que chaque étape franchie est le résultat de votre sang, de vos sueurs et de vos larmes.

Qu’il s’agisse d’un rêve que vous caressiez depuis de nombreuses années ou d’une nouvelle idée, vous devez concevoir un plan avant de vous lancer. Le présent guide vous expliquera toutes les étapes pour démarrer votre entreprise. Ainsi, vous serez prêt à vous mettre tout de suite au travail.

Et n’oubliez pas ceci : bien que cette publication vous aide à vous mettre à la tâche, vous devriez demander conseil à un expert juridique ou financier qui saura répondre à vos besoins particuliers.

FAQ

Quatre questions fréquentes sur le démarrage d’une entreprise

Comment démarre-t-on une entreprise?

Plusieurs étapes cruciales doivent être exécutées lors du démarrage d’une entreprise, notamment l’élaboration d’un plan d’affaires, l’obtention de financement, le repérage et le choix d’un emplacement, l’enregistrement de votre entreprise, le respect des exigences fiscales et la délivrance des licences et permis applicables.

Comment élabore-t-on un plan d’affaires?

Un plan d’affaires s’apparente à un plan détaillé de ce que vous devrez faire pour démarrer, gérer et faire croître votre entreprise. Parmi les éléments clés, notons un sommaire exécutif, une description de l’entreprise, une analyse de marché et de la concurrence, votre gamme de services ou de produits, un plan opérationnel et les aspects financiers à considérer.

De quelle façon décidez-vous d’une structure d’entreprise?

Les entreprises individuelles, les sociétés en nom collectif, les sociétés et les coopératives sont des exemples de structures d’entreprise. Il est préférable de consulter un comptable ou un avocat avant de décider d’une structure d’entreprise.

De quels documents avez-vous besoin pour démarrer une entreprise?

Pour démarrer une entreprise, vous devez enregistrer votre entreprise et le nom de celle-ci, vous inscrire au compte de TPS/TVH et obtenir les licences et permis nécessaires.

Exploration

Établir un plan d’affaires

Vous ne pourrez voir une idée formidable se concrétiser et se développer à son plein potentiel que si vous consentez d’abord à faire le travail de base. Voilà justement le moment où intervient la première étape cruciale du démarrage d’une entreprise : établir un plan d’affaires.

Woman standing in a shop

Vous avez besoin d’un plan d’affaires pour plusieurs raisons. Tout d’abord, un plan d’affaires s’apparente à un plan détaillé de ce que vous devrez faire pour démarrer, gérer et faire croître votre entreprise. Un document que vous pourrez utiliser comme référence et dont vous pourrez vous servir pour mesurer vos progrès. Ensuite, si vous cherchez du financement pour votre entreprise, vous aurez besoin d’un plan d’affaires pour montrer à des investisseurs éventuels que vous avez réfléchi avec soin et préparé les choses minutieusement.

Un plan bien conçu est essentiel pour assurer votre succès à long terme.

Lorsque vient le temps d’établir un plan d’affaires, il n’existe pas de solution universelle. Pour établir un plan qui convient à votre entreprise, il pourrait être judicieux de vous inscrire à un cours donné à un collège communautaire de votre région ou même à un cours en ligne. Il existe un large éventail de ressources pour aider les entrepreneurs comme vous à démarrer.

Même si les plans d’affaires varient d’une entreprise à l’autre, ils ont habituellement quelques éléments clés en commun. Lorsque vous songez au formatage, vous devriez utiliser les sections ci-dessous comme modèle, ce qui comprend les graphiques et les projections, selon la situation. La longueur peut également varier selon la façon dont vous entendez utiliser la version finale, mais, habituellement, les plans d’affaires comptent de 15 à 20 pages. Voici ce que le plan doit comprendre.

Un sommaire exécutif

La première section d’un plan d’affaires devrait comprendre un sommaire exécutif qui donne les grandes lignes ou un synopsis de votre entreprise et décrit la façon dont vous prévoyez atteindre vos objectifs. Comme il s’agit souvent de la première impression que les gens auront de votre entreprise, cette section est importante. Vous pourriez songer à rédiger un sommaire exécutif après avoir rempli toutes les autres sections de votre plan d’affaires, afin de savoir sur quels points insister.

Description de l’entreprise

Considérez cette section comme un argumentaire, par exemple, comment pourriez-vous répondre brièvement à la question « Que fait votre entreprise au juste »? Cette partie sert à indiquer le potentiel et les perspectives pour votre entreprise et le pourquoi.

Analyse du marché

C’est à cette étape que vous devez explorer plus en profondeur le marché que vous vous apprêtez à pénétrer. Quels points de données pertinents aideraient les gens à mieux comprendre votre secteur d’activité. Quelles sont les faiblesses du marché et de quelle façon est-il possible de les pallier? Cela peut se révéler assez complexe, alors songez à consulter notre guide sur les analyses de marché.

Analyse de la concurrence

Quelles autres entreprises réussissent dans votre secteur d’activité et quelles sont leurs lacunes? Si vous n’avez pas de concurrents actuellement, expliquez au lecteur en détail de quelle façon demeurer en tête même si une autre entreprise décide de faire son entrée sur le marché. Un moyen simple d’y parvenir consiste à réaliser une analyse FFPM, qui vous aidera à cerner vos points forts et vos faiblesses.

Gamme de services et de produits

Cette section présente de façon détaillée les types de services et de produits que vous offrez. N’oubliez pas d’inclure tous droits de propriété intellectuelle que vous avez obtenus. Faites des recherches et consignez tout autre développement qui sera nécessaire pour lancer votre produit ou votre service sur le marché.

Plan opérationnel et de gestion

Présentez avec précision la façon dont vous entendez mener les activités opérationnelles au quotidien. Aurez-vous besoin d’employés? D’un espace pour les expéditions et les stocks? Décrivez tous les éléments ici.

Analyse financière

Le moment est venu de parler d’argent. Pour commencer, de combien d’argent avez-vous besoin pour démarrer une entreprise? Et pour la faire fructifier? Dressez la liste détaillée de tous les capitaux dont vous disposez. Et si vous avez besoin de plus, décrivez vos stratégies pour acquérir des capitaux. Une analyse de trésorerie offre un excellent moyen de commencer. Cela vous donnera une idée de l’argent dont vous aurez besoin pour fonctionner au commencement.

Acquérir de la formation et des ressources additionnelles

Il est rare de disposer des compétences nécessaires pour démarrer une entreprise et gérer des activités commerciales, surtout s’il s’agit d’une première. Vous pourriez disposer des compétences et des diplômes requis pour donner des soins du visage, par exemple, mais vous aurez peut-être besoin de plus de formation pour apprendre à gérer au quotidien les finances de votre entreprise.

Man using a laptop and writing on a notepad

Dressez la liste de tous les domaines pour lesquels vous auriez besoin d’un peu d’encadrement. Puis, comblez ces lacunes en suivant de la formation et des cours. Les collèges communautaires ou les cours en ligne constituent un excellent moyen d’acquérir d’autres compétences et de la formation additionnelle de façon abordable. Vous pourriez aussi consulter des mentors ou même des propriétaires de PME pour leur demander de quelle façon ils ont réussi.

Il peut exister des domaines, par conséquent, dont la courbe d’apprentissage est trop abrupte pour vous y attaquer seul, sur les plans juridiques ou fiscaux, par exemple. Dans ces cas, il est préférable de faire appel à des professionnels qui comptent déjà de longues années de formation et qui possèdent des diplômes dans ces disciplines. Lorsque vous embauchez ces personnes, assurez-vous de faire des vérifications approfondies et de communiquer avec les personnes données en référence pour recruter une personne de bonne réputation.

Trouver un emplacement

À quel endroit mènerez-vous vos activités commerciales? Pour des raisons évidentes, cela varie grandement selon le type d’entreprise que vous exploitez. Si vous êtes un entrepreneur résidentiel, par exemple, vous n’aurez peut-être même pas à louer un local. Mais si vous ouvrez un salon de coiffure, vous aurez besoin d’un espace pour couper les cheveux.

Choisir un emplacement physique constitue probablement l’un des plus grands défis du démarrage d’une entreprise. Mais c’est l’un des plus importants, et cette étape requiert beaucoup de recherche et de planification. Pour commencer, vous devrez être au courant des règlements de zonage de votre ville et avoir une idée juste de tous les frais (comme les impôts et les frais cachés) associés à la location d’un local. Pour obtenir de l’aide à cet égard, adressez-vous au conseil municipal ou de quartier, ou faites intervenir un agent professionnel pour obtenir de l’aide.

Outre les lois, les frais et les règlements. Vous devriez également réfléchir à votre image de marque; à la sécurité et à la proximité du voisinage, à la distance par rapport aux fournisseurs éventuels ainsi qu’à l’espace nécessaire pour une expansion. Parlez avec des propriétaires d’entreprise de la région et consultez les données démographiques fournies par le gouvernement sur le voisinage et la ville pour prendre des décisions éclairées.

Woman holding coffee standing at the entrance to a coffee shop

Trouver du financement (si nécessaire)

Si vous ne disposez pas des capitaux nécessaires pour démarrer votre entreprise, il vous faudra trouver du financement. (C’est à ce moment étape qu’un plan d’affaires se révèle utile.) Heureusement, il existe de nombreuses avenues pour qu’une petite entreprise obtienne du financement. Mais, avant d’accepter de l’argent de l’une de ces sources, il vous faudra passer en revue quelques questions. Par exemple, évaluez quelle structure donner à la propriété de votre entreprise. Si vous voulez garder toutes vos billes, faire intervenir des investisseurs pourrait ne pas se révéler une bonne solution pour vous. Si vous acceptez un prêt ou du financement d’une institution, assurez-vous de lire tous les détails. Vous devriez faire preuve de prudence au moment de calculer l’argent dont vous aurez vraiment besoin et d’établir avec précision la période qui sera nécessaire pour effectuer le remboursement.

Examinez les incidences fiscales et juridiques de la structure d’entreprise que vous choisissez.

Décider de la structure de votre entreprise

Il existe différentes façons pour constituer votre entreprise. Chaque type de structure d’entreprise s’accompagne de différentes incidences fiscales et juridiques. Il serait judicieux de consulter un comptable et un avocat reconnus avant de décider officiellement de la forme d’entité que vous souhaitez établir. C’est également une bonne idée de passer du temps à consulter le site Web de l’Agence du revenu du Canada pour obtenir plus de conseils.

Deux hommes souriants accoudés à une balustrade

Pour dresser un bref portrait, voici les principaux types de structures d’entreprise : les entreprises individuelles, les sociétés en nom collectif, les sociétés et les coopératives sont des exemples de structures d’entreprise. Vérifiez le site Web du Réseau Entreprises Canada pour obtenir des explications détaillées sur chacune de ces structures.

Le temps est venu de passer aux choses réelles. Tout d’abord, décidez du nom de votre entreprise (un important exercice de stratégie de marque en lui-même) et immatriculez-vous auprès du gouvernement.

À présent, voici venu le temps des formalités. Vous avez besoin d’obtenir un numéro d’entreprise (NE), vous devrez également vous inscrire au compte de TPS/TVH, importer et exporter des données et préparer la liste de paie conformément aux règlements fédéraux, provinciaux et municipaux. Vous pouvez demander un NE de différentes façons, y compris en ligne et au téléphone. Vérifiez le site Web du Réseau Entreprises Canada pour obtenir des explications détaillées sur la façon de demander un NE.

Démarrer une entreprise exige que vos documents juridiques soient en règle.

Vous devez également vous inscrire au compte de TPS/TVH si vous gagnez plus de 30 000 $ par année. Vérifiez auprès de l’ARC pour obtenir plus de renseignements sur l’inscription aux versements volontaires ou obligatoires à la TPS.

Vous aurez aussi besoin d’un certain nombre de permis fédéraux et provinciaux. Les permis requis diffèrent selon le type d’entreprise; assurez-vous donc de disposer des permis requis avant d’aménager votre boutique.

Si vous prévoyez embaucher des employés, le temps est venu de vous familiariser avec vos obligations juridiques en tant qu’employeur, comme la tenue des dossiers d’employé, la configuration de la paie, les retenues à la source et les cotisations d’assurance-emploi. Il vous faut exprimer clairement vos attentes et conditions avant d’embaucher le premier membre de votre nouvelle équipe.

A woman customer being handed a shopping bag at the counter

Recourir à un fournisseur de services de paiement

Maintenant, la partie amusante commence : conclure votre première vente. Pour ce faire, vous devrez, bien évidemment, être en mesure d’accepter des paiements. Faites vos recherches. Toute solution que vous choisissez doit être abordable et facile à installer. Cette solution devrait permettre d’accepter les cartes de crédit et n’imposer aucuns frais complexes.

Les gens délaissent l’argent papier et se tournent vers le plastique. Une étude récente publiée par Paiements Canada montre que la moitié des Canadiens sont prêts à abandonner l’argent comptant pour de bon. Donc, si vous n’acceptez pas de cartes, vous raterez probablement des ventes. Le Square Reader pour cartes magnétiques accepte les principales cartes de crédit et se branche dans votre téléphone afin que vous puissiez accepter en toute sécurité et partout les paiements par carte. Le lecteur est gratuit, vous ne payez qu’un pourcentage de 2,65 % par carte glissée.

Ces étapes peuvent sembler lourdes, mais elles en valent la peine.

Les étapes du démarrage peuvent sembler énormes, mais il vaut la peine de s’y plier. Aussi brillante soit votre idée, bien préparer le terrain se révèle crucial pour assurer la clé de votre succès. Suivez ces étapes, et vous serez prêt à vous lancer.

Start selling with Square.

Create your free account in minutes.

Démarrer